Cet article date de plus de 5 ans

Stationnement gênant, cyclistes chauffards, déjections canines... Grenoble opte pour une application rigoureuse de la loi

"Pour un espace public propre et serein", la Ville de Grenoble a décidé de systématiser la verbalisation des infractions liées au stationnement très gênant, à la circulation à risque des cyclistes et à l’abandon de déjections canines.
Stationnement très gênant à Grenoble
Stationnement très gênant à Grenoble © via @BerangereBP

Auto

Le Code de la Route, modifié par décret du 2 juillet 2015, a redéfini et élargi certaines infractions liées au stationnement "très gênant", qui est dorénavant réprimé par une amende de 135 euros. La Ville de Grenoble promet donc désormais de procéder à une application rigoureuse de la législation en vigueur.

Vélo

Les cyclistes, qui adopteront un comportement à risque seront également verbalisés: une amende de 11 euros pour une circulation la nuit sans feux, une amende de 22 euros pour une circulation gênante pour les piétons.

Reportage Maxence Regnault et Jean-Pierre Rivet
durée de la vidéo: 01 min 45
Verbalisation des cyclistes chauffards

Popo

L'abandon de déjections canines sera également sanctionné d’une amende de 35 euros.

Un petit mémo est publié par la Ville.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes transports société