Un surfer de 28 ans meurt de froid aux 7 Laux (Isère)

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes avec l'Agence France Presse

Un surfeur de 28 ans signalé disparu samedi 15 mars a été retrouvé mort de froid dimanche 16 mars à 1.400 mètres d'altitude sur le secteur hors piste de la station des 7 Laux, probablement après s'être perdu, a-t-on appris auprès des secours en montagne.

Le corps du vacancier, originaire de la région lyonnaise, a été retrouvé dimanche 16 mars au matin par les secours, qui ont effectué plusieurs rondes de recherches après avoir été avertis la veille au soir (samedi 15 mars) par les amis du jeune homme que celui-ci n'était pas rentré.

"Ses affaires, dont son portefeuille et son surf, étaient posées près d'un chalet situé à 1.720 mètres d'altitude en secteur hors piste. En suivant des traces, nous
sommes remontés jusqu'à son corps, qui était étendu à terre 300 mètres plus bas. Il est probablement mort d'hypothermie", a indiqué la CRS de Grenoble.

Selon les gendarmes, "le corps et les vêtements" du vacancier étaient "trempés" lorsqu'il a été découvert. "Il semblerait qu'il soit tombé plusieurs fois dans un cours d'eau. Son téléphone, retrouvé avec ses affaires, ne fonctionnait plus", ont-ils ajouté.

Les gendarmes ont retrouvé la trace du snowboarder à l'issue d'une ronde effectuée en hélicoptère, après deux tours infructueux du domaine skiable par les pisteurs
de la station.

Le jeune surfeur avait été aperçu pour la dernière fois samedi par ses amis, avec qui il évoluait sur les pistes de la station. Le reste du groupe aurait perdu de vue la victime en fin d'après-midi, notamment "en raison du brouillard".

"Il possédait un niveau de surf très moyen. Ses camarades ont toutefois pensé qu'il serait rentré seul", ont souligné les gendarmes.

Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur les circonstances de l'accident. Le parquet de Grenoble a demandé une autopsie de la victime.