• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Des “traceurs” dans la ville, à Grenoble

Des traceurs dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble
Des traceurs dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble

Popularisés par le film "Yamakasi", près de 500 traceurs français mais aussi étrangers se sont donnés rendez-vous ce week-end des 26 et 27 avril pour un grand rassemblement sportif et urbain à Grenoble.

Par France 3 Alpes

Devant la gare, sur les hauteurs de la Bastille, sur l'Esplanade du Musée, vous avez peut-être aperçus les traceurs grimper et bondir. Ces gymnastes du bitume utilisent comme agrès le mobilier urbain. Un art du déplacement et du franchissement d'obstacles nommé parkour qui, le temps d'un week-end, s'est exprimé dans la capitale des Alpes, à l'invitation de l'association grenobloise de parkour.

Et pour celui qui maîtrise cet art, quoi de mieux que de parcourir la Villeneuve ? Entre les coursives, les rambardes, les murets, les poutrelles métalliques, les traceurs ont trouvé dans ce quartier grenoblois un terrain de jeu à la hauteur de leur imagination et de leur agilité. Reportage.
Rassemblement de traceurs à Grenoble
Intervenants : Sidney Grosprêtre, Pdt de la Fédération de Parkour ; Aziz Megharbi, Pdt de l'Association Grenobloise de Parkour ; Nathan, traceur albertvillois ; Thomas Bene, traceur grenoblois ; Julie Reynaud, traceuse poitevine



Sur le même sujet

Rive de Gier : la tournée à la campagne d'un médecin de ville

Les + Lus