Tremblement de terre en Drôme et Ardèche : des pompiers de Savoie, de Haute-Savoie et d’Isère envoyés en renfort

L'origine du tremblement de terre du Teil (Ardèche) et de ses environs, le 11 novembre dernier, est "naturelle" et le rôle d'une carrière voisine, un temps suspectée, a été "négligeable", indique ce mardi 17 décembre la préfecture du département de l'Ardèche. / © JEFF PACHOUD / AFP
L'origine du tremblement de terre du Teil (Ardèche) et de ses environs, le 11 novembre dernier, est "naturelle" et le rôle d'une carrière voisine, un temps suspectée, a été "négligeable", indique ce mardi 17 décembre la préfecture du département de l'Ardèche. / © JEFF PACHOUD / AFP

Les pompiers de Savoie, de Haute-Savoie et d’Isère ont été appelés en renfort par les pompiers d’Ardèche, fortement mobilisés depuis le tremblement de terre  qui a eu lieu au Teil, lundi 11 novembre à midi.

Par F3 Alpes

Au lendemain du séisme de magnitude 5,4 qui a très fortement impacté le village du Teil en Ardèche, les sapeurs-pompiers ont effectué une demande de renfort à l’échelle zonale. Ainsi, des unités de sapeurs-pompiers des départements voisins -dont l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie- sont appelés en renfort pour mener à bien les opérations de sauvetage et de déblaiement.
 

La Savoie et la Haute-Savoie ont envoyé en début d’après-midi une unité spécialisée dans le sauvetage déblaiement. Elle est constituée d’un lieutenant colonel et de six sapeurs-pompiers, formés à ce type d’intervention. Deux véhicules ont aussi été envoyés en renfort.
 

Trois sapeurs-pompiers de l’Isère ont aussi été envoyés en renfort cet après-midi. Ce mini-détachement devrait durer au minimum 48 heures.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus