La Tronche, Péage de Roussillon... les piscines fermées à cause d'incivilités et d'insécurité

Ce lundi 13 juillet, deux piscines municipales sont fermées en Isère. Les agents employés à la piscine municipal de La Tronche ont exercé leur droit de retrait et la mairie de Péage de Roussillon a pris des mesures après des dégradations. 

Alors que le thermomètre flirte encore avec les 30°C, des habitants de l'agglo de Grenoble et du Nord-Isère sont privés de piscine! 100km séparent les communes de La Tronche et de Péage de Roussillon, et pourtant les problèmes rencontrés sont similaires. A chaque fois, des actes d'incivilité ont été relevés. A Péage de Roussillon, on parle même de menaces de mort à l'égard du personnel.

A La Tronche, les maîtres-nageurs sauveteurs ont décidé d'exercer leur droit de retrait. En matinée, ils ont été reçus par le maire, Bertrand Spindler, évoquant le comportement d'adolescents et de jeunes adultes qui jouent avec leurs nerfs. Souvent virés, ils repassent par-dessus le grillage et refusent de mettre un slip de bain. 

Jusqu'à présent, un seul vigile était chargé de la surveillance, et uniquement l'après-midi. Finalement, le premier magistrat a accepté de débloquer un nouveau poste d'agent de sécurité toute la journée. En outre, la police municipale fera des rondes et Bertrand Spindler compte aussi sur le passage de la police nationale pour apporter un peu de calme au bord des bassins.

Reportage Xavier Schmitt et Cédric Picaud 
Intervenants : Bernard Dupré, adjoint au maire de La Tronche; Bertrand Spindler, maire de La Tronche (DVG)