Troublantes révélations sur les thérapies du père Anatrella

© Avenir.It
© Avenir.It

De nouvelles révélations viennent jeter le trouble sur une personnalité éminente de l'Eglise de France, le père Tony Anatrella, psychanalyste et membre de la commission pontificale sur la famille.Un laïc vivant en Rhône-Alpes a été victime de sa part d'attouchements sexuels en 2011.    

Par Ph.Bette avec Sylvie Cozzolino

Le témoignage recueilli par Sylvie Cozzolino, journaliste à France 3 Rhône-Alpes, dans le cadre de son enquête sur l'Eglise de France est explicite. Il provient d'un laïc vivant aujourd'hui en Rhône-Alpes et qui parle  de ce qu'il a vécu voilà 5 ans. Il laisse peu de doute sur les pratiques du père Tony Anatrella, aujourd'hui 75 ans et membre éminent de la commission pontificale sur la famille et par ailleurs psychothérapeute.

Les faits remontent à 2011.La victime est alors majeure. A l'époque, un prêtre lui recommande d'aller consulter le père Tony Anatrella, qui officie à Paris. Ce prélat est considéré au Vatican comme "le spécialiste de l'homosexualité",un mal qu'il se propose de soigner par une approche "corporelle". Il considère en effet que l'homosexualité est un déréglement qui nécessite des soins. Et s'agissant de cette thérapie commencée en 2001, ce patient affirme que le père Anatrella l'a curieusement contraint à des attouchements sexuels durant la consultation. Provoquant chez lui un profond malaise.  
   
Selon nos sources, deux autres de ses victimes s'apprêteraient cette fois à déposer plainte contre lui pour harcèlement sexuel. Des faits qui remonteraient  à l'époque où le père Anatrella était aumonier au lycée Arago à Paris. Des témoins rapportent que l'archevêque de Paris André Vingt-Trois, son supérieur hierarchique, a été informé ces jours-çi de ces plaintes. Il aurait alors déclaré : "Une enquête, cela prend du temps"...         

Ce n'est pas la première fois que les pratiques du prélat posent question. En 2006 déjà , deux plaintes avaient été déposées contre l'écclésiastique à propos de ses "consultations". Elles avaient été classées sans suite.

Le site internet "Le lanceur" se fait lui aussi l'écho "des troublantes thérapies du père Anatrella" .Il rappelle incidemment qu'il a rédigé une directive à l'intention des nouveaux évêques sur le signalement ou non des prêtres pédophiles à la justice. 
        

Sur le même sujet

Les + Lus