Une fuite de 1 500 litres d'ammoniac dans les locaux de la société Lallemand Saint-Simon dans le Cantal

© France 3
© France 3

Une fuite d'environ 1500 litres d'ammoniac s'est produite mercredi en début de matinée dans les locaux de l'entreprise Lallemand à Saint-Simon, près d'Aurillac, dans le Cantal. Une vingtaine de sapeurs-pompiers a été mobilisée durant près de 5 heures, ainsi que la cellule risque chimique d'Aurillac.

Par Evelyne Rimbert avec Nicolas Hugot

Mercredi en début de matinée, une fuite d'environ 1 500 litres d'ammoniac s'est produite dans les locaux de l'entreprise Lallemand à Saint-Simon, près d'Aurillac dans le Cantal. Entreprise spécialisée dans la fabrication des ferments.
Surpris par l'odeur désagréable et des picotements, ce sont les employés qui ont donné l'alerte vers 8 heures 30. 
Une vingtaine de sapeurs-pompiers ainsi que l'équipe de risque chimique du centre d'Aurillac ont été dépêchées sur les lieux en raison des risques liés à ce produit chimique.
Les 1 500 litres d'ammoniac sont restés confinés dans des cuvettes de rétention de l'usine. Ils ont ensuite été dépotés par une entreprise privée spécialisée.
Une dizaine de personnes a été légèrement incommodée, dont une a dû être transportée à l'hôptal d'Aurillac pour des examens de contrôle.
Aucun dégât n'a été constaté dans l'usine qui a repris son activité. Aucune pollution des eaux ni de l'environnement n'a été décelée.
L'enquête devrait permettre de déterminer les circonstances exactes de cette fuite.


Le site de production de bactéries de Saint Simon

La société Lallemand Saint-Simon, dans le Cantal, est l'un des trois sites français du groupe canadien Lallemand.
Le site cantalien emploie une cinquantaine de salariés. Il assure la production de bactéries lyophiliséés, plus particulièrement destinées à la nutrition animale, nutrition humaine, boissons fermentées et à l'industrie pharmaceutique.

Sur le même sujet

Football féminin : Jean-Michel Aulas souhaite investir aux USA et en Chine

Les + Lus