Lyon : Ouverture d'une enquête après le décès d'une jeune femme opérée en Tunisie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Bette .

Le parquet de Lyon a ouvert une information judiciaire contre X pour "homicide involontaire" aprés le décès de Marjorie Quiterio dans une clinique tunisienne. La jeune femme est décédée le 12 juillet d'une embolie pulmonaire à la suite d'une opération de chirurgie esthétique, une liposuccion.     

Ce devait être une opération anodine. Une liposuccion destinée à éliminer les bourrelets disgracieux du ventre et des fesses. Marjorie Quiterio, 29 ans avait décidé d'en passer par là et de s'envoler pour la Tunisie pour retrouver une silhouette harmonieuse. Sans prendre la peine de prévenir ses parents qui ignoraient tout de son projet. Elle était accompagnée d'une amie qui avait elle aussi planifié une opération esthétique à la clinique Pasteur de Tunis.



Un tourisme médical qui attire de nombreuses francaises, convaincues par le prix des interventions chirurgicales et l'atmosphère exotique. Mais contrairement à la France où les opérations de chirurgie esthétique s'accompagnent de précautions et prévoient un délai de réflexion, les formalités sont réduites dans certains pays.         



Opérée le 12 juillet en fin de matinée, Marjorie Quiterio va décéder le soir-même vers 20h d'une embolie pulmonaire graisseuse. Une complication fatale, connue des spécialistes et qui n'arrive que dans un cas sur 10 000. Les parents, incrédules, ne seront avertis que 48 heures plus tard de son décès. Ils ont porté plainte le 21 juillet "pour atteinte involontaire à la vie"  et réclamé à la justice une deuxième autopsie . Une première autopsie a eu lieu en Tunisie et puis une autre en France après le rapatriement du corps. La jeune fille a été enterrée à Lyon, sa ville d'origine, le 29 juillet.



Le parquet de Lyon a ouvert une information judiciaire contre X pour "homicide involontaire".

Le parquet de Lyon a ouvert une enquête après le décès de Marjorie, une jeune femme de 29 ans qui était partie en Tunisie pour subir une simple liposuccion. La jeune femme est décédée d'une embolie pulmonaire le jour même de son intervention dans une clinique de Tunis.






 Les interviews :

- Fabienne Angelosanto , mère de Marjorie Quiterio

- Témoignage anonyme d'une amie

- Témoignage anonyme du chirurgien

Reportage : Benjamin Métral - Sylvie Francoise     

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité