US Oyonnax : un match pour la gloire ou presque

Pour Oyo, les chances de rester dans l'élite sont à peu près aussi minces qu'une feuille de papier à cigarette. Néanmoins, le club aborde le match avec sérieux, avec une équipe rajeunie et l'envie d'accrocher le champion de France en titre végétant à la 12 eme. Stade Français/ Oyonnax à 15h.

Johann Authier le reconnait volontiers, la victoire contre la Rochelle a fait du bien dans la têtes de ses gars "qui ont bien bossé au cours des dernières semaines". Pourtant, "on ne s'enflamme pas, y'a un gros morceau qui nous attend", et le gros morceau c'est le stade français, champion en titre mais à la dérive. Mais champion quand même.

Le leimotiv du coach d'Oyo, c'est "d'y aller" avec beaucoup d'envie et d'appétit, et sans pression. Car avec 10 points d'écart entre l'USO et le stade français, il faudrait qu'Oyo gagne les 4 derniers matchs pour espérer passer devant et sauver sa place. Autant dire mission quasi impossible quand on sait que le club n'a remporté aucun de ses matches à l'extérieur.

Alors, est-ce pour cela que le club a choisi d'aligner des jeunes comme ultime carte ? Huit moins de 25 ans dans l'effectif des titulaires ? Non, Johann Authier affirme que cette option avait été prise et annoncée pour la fin de saison.  Il y aura forcément des erreurs, mais avec eux, on est sûr qu'il vont mouiller le maillot. Verdict en fin d'après midi.