Cet article date de plus de 6 ans

Les vacances de printemps avancées dès 2015-2016: satisfaction des élus et des professionnels de la montagne

C'était le souhait des professionnels du tourisme et des élus de la montagne, voir avancer les vacances de Pâques pour les trois zones. Depuis deux ans, ces congés étaient inadaptés au ski. En 2015-2016, ils seront anticipés d'une semaine.
© photo Robin van Lonkhuijsen / ANP / AFP
En réponse aux demandes des professionnels du tourisme des stations de montagne et aux élus des secteurs concernés, les vacances de printemps vont légèrement glissés sur le calendrier. Depuis 2011, elles étaient jugées trop tardives. La neige est une denrée rare en mai, voire inexistante dans les stations de moyenne montagne! Du coup, la saison de ski se réduisait comme peau de chagrin. Le ministère de l'Education nationale a donc entendu les appels de l'économie touristique. Pour les trois années scolaires à venir, le petit décalage d'une semaine semble satisfaire le monde montagne. 

En résumé:Ce qui donne pour l'année 2015-2016:

Vacances d'hiverVacances de printemps   >>> Voir les dates en détail

Depuis deux ans, la polémique enflait et des discussions étaient engagées entre les élus de la montagne et le ministère. Le Conseil National de la Montagne et les élus de l'ANEM demandant de préserver la période des sports d'hiver. Leur objectif était de faire terminer les congés fin avril, et non plus les faire déborder en mai.

Reportage Marie Michellier et Yves-Marie Glo
durée de la vidéo: 02 min 15
Réactions au nouveau calendrier scolaires

Les élus de la montagne "satisfaits" 

Martial Saddier, le maire de Bonneville et député de la 3e circonscription de la Haute-Savoie, a adressé un communiqué dans la foulée de la publication du calendrier, se disant satisfait. "Les élus de la montagne, toute sensibilité politique confondue, ont une nouvelle fois fait la démonstration qu'unis, ils pouvaient 'déplacer les montagnes'. Je salue, enfin, le travail du Conseil National de la Montagne et de son Président Joël Giraud," écrit-il. 

Joël Giraud, président du Conseil National de la Montagne et député PRG des Hautes-Alpes, a lui aussi salué le nouveau calendrier scolaire "favorable à l’économie montagnarde". "Le gouvernement et la ministre de l’Éducation ont enfin compris que des enfants heureux étaient aussi des enfants qui ont des parents qui travaillent et au moment où l’on parle de saisonnalité, cette mesure consolide des parcours de travail qui devenaient trop aléatoires" écrit-il. 

 

Attention aux nouvelles zones!
Zone A: les académies de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers
Zone B: les académies d'Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen et Strasbourg
Zone C: Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse et Versailles
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation stations de ski