La Ville de Grenoble engagée dans "un urbanisme plus mesuré"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Grassaud
Vue de Grenoble
Vue de Grenoble © France 3 Alpes

Des tours moins hautes, un logement locatif social plus important, des antennes de téléphonie à distance... ces promesses de campagne de l'alliance EELV-Parti de Gauche sont aujourd'hui validées. La commission d'enquête publique a donné un avis favorable. 

Un maire et son équipe ont beau avoir des idées, si elles impactent l'aménagement d'une ville tel qu'il était prévu, il faut passer par une modification du PLU, le Plan Local d'Urbanisme. Et pour changer le PLU, il faut passer par une enquête publique. 

Ce lundi 8 décembre, la municipalité de Grenoble annonce qu'elle a passé toutes ces étapes et que la commission d'enquête publique a donné "un avis favorable et sans réserve".

Alors quelles sont les orientations ainsi validées? Quelles seront les obligations faites aux futurs constructeurs dans la ville? 

- Il y a d'abord la suppression du projet de la ZAC de l'Esplanade piloté par le célèbre architecte Christian de Portzamparc.

- Vient ensuite "la réduction des gabarits des nouveaux projets". Aucun nouvel immeuble ne pourra dépasser une hauteur de 33m.

- Egalement dans les cartons, "l'augmentation de la part du logement locatif social", notamment pour les projets Flaubert (30-40%), Presqu’île et Esplanade (40%) dans "le respect des objectifs de mixité sociale". 

- L'amélioration de la performance énergétique des bâtiments est aussi affichée comme une priorité avec la réduction souhaitée de 20% des déperditions pour toutes les constructions.

- Le PLU devrait à l'avenir imposer l'obligation d'implanter les antennes de téléphonie mobile à plus de 100m des équipements sensibles (petite enfance, scolaire, santé).

- Enfin, la Ville envisage d'augmenter des surfaces "de pleine terre", autrement dit des surfaces vierges.

Lors de la prochaine séance du Conseil municipal, ce PLU sera soumis aux votes des élus. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.