Portrait de Nicolas Jules, chanteur, auteur.

Comme il est dit sur son site « dès sa naissance, après un premier essai de voix à la maternité » Nicolas Jules vit pour et par la chanson.

Couverture du disque de Nicolas Jules
Couverture du disque de Nicolas Jules © France 3 Centre
Ce Poitevin, Tourangeau d'adoption, commence des études d'histoire de l'art, puis de Lettres et monte, en parallèle, deux groupes de rock avec des amis : le Mama Vaudou et Longicome Mineur. Comme les études l'ennuient, en 1997, ce chanteur auteur, décide de vivre entièrement de sa musique, ce qui lui réussit plutôt bien : invité six fois aux Francofolies de la Rochelle, il obtient le prix Félix Leclerc aux Francofolies de Montréal en 2005 et le prix des découvertes du Printemps de Bourges de 1999.

Nicolas Jules partage des rencontres, des premières parties de concert et des scènes avec d'autres chanteurs comme, Dutronc, Sanseverino, les Têtes Raides, Miossec et François Morel. Il se voit récompensé à deux reprises par le coup de coeur de l'Académie Charles Cros pour ses albums « le coeur sur la table » en 2005 et « Powête » en 2009.
C'est un chanteur hors catégorie sauf celle, peut-être, d’un poète qui conjugue ses vers au son du Rock-and-Roll.
Son huitième opus intitulé « La nuit était douce comme la queue rousse du diable au sortir du bain » vient de sortir.

Nicolas Jules sera en concert à Orléans le samedi 16 février en soutien au festival de Travers et le 19 février à l'Européen dans le XVIIème à Paris pour un nouveau spectacle.

>>> voir le reportage de Sylvain Hadelin, Jean Guéguéniat et Marine Fillon


Le blog de Nicolas Jules
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agenda concerts musique