Baccon (45) : Lesourd comparaîtra finalement en correctionnelle

Le tribunal correctionnel n’a pas suivi le procureur de la République dans le dossier de Jean-Pierre Lesourd. Mis en examen pour tentative d’assassinat sur son épouse, le prévenu ne sera donc pas jugé devant les Assises.

Par V.H

C’était un imbroglio judiciaire. D’un côté, le Parquet estimait que Jean-Pierre Lesourd devait être jugé devant la cour d’assises pour tentative d’assassinat. De l’autre, le tribunal correctionnel pour le mis en cause devait répondre devant sa juridiction d’un délit de violences volontaires. Finalement, Jean-Pierre Lesourd devra répondre de ses actes en correctionnelle.

Retour sur les faits


Le 20 janvier 2009, à Baccon, Jean-Pierre Lesourd blesse grièvement son épouse de deux décharges de chevrotine. Neuf mois plus tard il est mis en examen pour tentative d’assassinat. Il explique alors qu’il a voulu se suicider mais qu’il a baissé son arme et a fait feu accidentellement sur sa femme.

D'après les informations de le République du Centre, en 2008 le couple était en proie à une crise conjugale. Nathalie avait tenté de mettre fin à ses jours à deux reprises, sauvée in extremis par son mari. A cette époque, Jean-Pierre Lesourd, entretenait une liaison extra conjugale avec une femme de 37 ans dont il avait eu un enfant.

Sur le même sujet

Les + Lus