Faible mobilisation contre la réforme des retraites

Ce matin, les salariés sont peu nombreux à être descendus dans la rue contre la réforme des retraites. Nos équipes de reportage ont dénombré quelques milliers de manifestants dans la région. Jean-Claude Mailly, (FO) affirmait lui-même ce matin qu’il ne croyait pas à une "déferlante".

Par Ch.L

Les syndicats s'attendent à une faible mobilisation pour cette première journée de contestation. Et pour cause: l'intersyndicale ne réclame pas le retrait du projet de loi. La CGT reconnaît que la réforme  "constitue un progrès" notamment sur la question de la pénibilité.  La contestation est focalisée sur l'allongement progressif de la durée de cotisation à 43 ans en 2035, qui fait du projet de loi sur les retraites une loi "anti-jeunes", selon les syndicats. 
Des défilés et rassemblements ont lieu à travers la région Centre.  Plus de 180 en France selon la CGT

Manifestations en région Centre

Les Français, eux, ne sont pas convaincus par le projet de réforme: sept sur dix estiment qu'il va plutôt dans la mauvaise direction (sondage CSA) et plus d'un sur deux (56%) déclarent soutenir la mobilisation (enquête Harris interactive).

Les transports

Malgré l'appel à la grève, les arrêts de travail restent modérés dans les transports. A la SNCF, le trafic devait être "normal ou proche de la normale sur toutes les lignes TGV, à l'exception du TGV Atlantique avec trois trains sur quatre". En région Centre, c'est la ligne Orléans-Tours qui est la plus touchée, en revanche, le trafic est quasiment normal entre Orléans et Paris.
pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site Internet Infolignes.com ou appeler le numéro vert  0805 90 36 35


Sur le même sujet

Les + Lus