• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Salon du livre à Vendôme

Cette année se tient à Vendôme le dixième salon de la Poésie. Il convient de saluer les organisateurs, qui ont fait de ce rendez-vous annuel sous la halle de Vendôme, les 5 et 6 octobre, un des plus sympathiques salons littéraires de la région Centre.

Par Anne.L / Bernard Henninger

Il y a au moins cinq bonnes raisons de se rendre au salon de poésie et de la nouvelle de Vendôme :


De nombreuses animations,

Pierre Meige, chanteur - compositeur - interprète / © avec un podium où les poètes viennent lire leurs œuvres en public. De plus, chaque année,
Pierre Meige organise un concert où il interprète des classiques de la chanson : Trenet et Moustaki cette année, ainsi que ses compositions personnelles. 




Un lieu convivial,

ouvert, où se retrouvent tous les ans nombre d’auteurs, de poètes et d’éditeurs de la région, et, plus largement, bien que moins nombreux, de la France toute entière. La variété des genres poétiques est de rigueur, ainsi que la mise à disposition du public de domaines littéraires que peu de libraires osent défendre. C’est un fait que la poésie, qui est l’honneur de la littérature française, traverse une période d’errance, l’édition traditionnelle (& parisienne) s’en étant détourné... à l’exception d’éditeurs régionaux plus courageux.

La Nouvelle à l'honneur,

elle qui fit la gloire de Balzac, dans laquelle s’épanouirent les génies de Maupassant et de Nerval, est aujourd’hui devenue une perle dédaignée par la mode. Les journaux ne lui ouvrent plus leurs colonnes, les éditeurs rechignent à la publication d’anthologies et de recueils, et les revues littéraires, qui étaient leur dernier refuge, la boudent, préférant bien souvent des commentaires érudits et savants. Seuls persistent les auteurs, quelques salons et de rares éditeurs assez inventifs pour créer des formats propres à la nouvelle. Pourtant, il n’y a rien de plus enthousiasmant qu’une nouvelle qui vous brosse une ambiance et une histoire, capable de vous attacher pieds et poings liés en quelques pages... La littérature se crée sur le conte et la nouvelle. On connaît des pays sans littérature (sans éditeur et sans réseau commercial), mais on n’en connaît pas sans nouvelle et sans conte... Une manifestation dédiée à la nouvelle est donc aussi rare que désirable.

Découvrir Vendôme et sa région

Vendôme est une ville agréable, sise sur le Loir qui effectue de jolies boucles en sa vallée, et qui vous offre l’occasion d’aller découvrir les vitraux uniques de l’église de l’abbaye de la Trinité, chef-d’œuvre d’art gothique flamboyant.

Lavement des pieds à l'église de l'abbaye de la Trinité à Vendôme / © B. Henninger
Lavement des pieds à l'église de l'abbaye de la Trinité à Vendôme / © B. Henninger
 A l’origine, il y avait une association, le Cercle des Poètes Retrouvés en Vendômois, avec des bénévoles qu’on retrouve tous les ans, ce qui est bon signe, et un couple dont le travail et la constance jouent un rôle important dans la pérennité du salon : Michèle et Pier-Alain Hortal.
 Tout au long de l’année, ils rencontrent, dans les salons régionaux, auteurs et poètes en vue de faire venir les auteurs les plus variés à Vendôme. Visiteur ou participant du salon, si vous avez l’impression que tout va de soi, c’est que ceux-là, bénévoles et organisateurs, ont déployé leur énergie à régler en amont les difficultés qui se posent quand on organise une manifestation. Chaque année, chacun y retrouve avec plaisir la convivialité qui est la marque de fabrique du salon de la poésie de Vendôme. Pas de tréteaux en pleine rue, au milieu de touristes anglais qui jettent des regards interloqués sur ces drôles de français et leur manie d’écrire, pas non plus de brochettes de vedettes qui donnent l’impression d’avoir transplanté un salon de parisiens sous la halle du marché, mais un entre-deux, un lieu de détente, de discussion...

Un salon qui perdure

Cette année, le salon fête son dixième anniversaire en invitant un genre littéraire plus courant, le roman. Un auteur de théâtre, Christophe Forgeot, chargé d’enseignement de l’écriture théâtrale et animateur de la compagnie du Chaperon Rouge est l’invité d’honneur du salon au côté duquel deux photographes régionaux, Agathe de Brito et Thibaut Vergoz, viendront présenter leurs réalisations. Sandrine Cnudde, et Michel Diaz, entre autres, seront également présents...

Thibaut Vergoz, photographe / © Th. Vergoz
Thibaut Vergoz, photographe / © Th. Vergoz
Dixième année : à le dire, l’expression semble aller de soi, relever du bon sens et de l’évidence. Pour qui n’a jamais organisé de manifestation, la méconnaissance est pardonnable. La plupart des manifestations littéraires dépassent rarement leur troisième anniversaire, une infime minorité arrive aux « six ans» . Dix ans, c’est déjà une performance exemplaire, saluons là et rendons-nous en nombre à ce dixième salon de Vendôme !

La Halle de Vendôme / © B. Henninger
La Halle de Vendôme / © B. Henninger

 

Infos pratiques

10ème salon de la Poésie, de la Nouvelle et du Roman

Samedi 5 octobre de 10h00 à 19h00
Dimanche 6 octobre de 10h00 à 18h00

Marché couvert de Vendôme

Sur le même sujet

Arrivée des Codex Da Vinci à Chambord

Les + Lus