Orléans: le quartier Gare/Argonne placé en zone de sécurité prioritaire

Coups de feu dans la nuit de samedi à dimanche en centre-ville de Tours / © F3 Centre
Coups de feu dans la nuit de samedi à dimanche en centre-ville de Tours / © F3 Centre

Le ministère de l'Intérieur a annoncé mercredi la création de 16 nouvelles zones de sécurité prioritaires (ZSP). La ville d'Orléans qui était candidate a obtenu  ce classement pour le quartier Gare-Argonne. Elle en attend un renforcement des effectifs policiers. 

Par Ch.L

Conséquence de départs à la retraite non-remplacés, la ville d'Orléans aurait perdu 50 fonctionnaires de police en quelques années. Ils ne seraient plus que 560 en 2013. Une hémorragie qui a motivé la candidature de la cité johannique pour demander le classement du quartier Gare/Argonne en Zone de sécurité prioritaire. La création de la ZSP permettra d'obtenir un renforcement des effectifs. 10, 20, 30, combien seront-il à arriver? Nul n' est encore à même de le dire. 

Les 64 ZSP actuelles sont principalement situées dans le nord et le sud de la France, dans des lieux où la "délinquance est ancrée". "Ce qui n'est pas le cas d'Orléans où le taux de délinquance est resté stable depuis 2012." reconnaît Florent Montillot, adjoint au maire à la tranquillité publique. Dans le quartier très fréquenté de la Gare/Argonne, "les conditions de sécurité y seraient très dégradées " estime cependant l'adjoint au maire. 

 
Le quartier Gare Argonne classé ZSP

Chaque ZSP qui concentre davantage de moyens, a son objectif, a rappelé la place Beauvau : la lutte contre les stupéfiants pour la plupart, mais aussi contre les incivilités, les cambriolages ou les "rodéos" de voitures. 

Lire aussi: Zone prioritaires de sécurité, ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas

Sur le même sujet

Les + Lus