Changement d’heure demain, dimanche 30 mars !

© Jeff Pachoud / AFP
© Jeff Pachoud / AFP

Une heure de sommeil en moins. Car demain, dimanche 30 mars, on passe à l’heure d’été, n'oubliez donc pas d'avancer d'une heure vos montres, réveils, horloges, pendule à coucou.. que sais-je ! A deux heures, il sera 3 heures.

Par Vanessa Hirson

Pourquoi changeons-nous d’heure ?

L’idée du changement d’heure a été instaurée en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974. Le changement d’heure sera véritablement appliqué que 2 ans plus tard, en 1976. Il s’agit alors de changer d’heure deux fois par an : une fois en mars, une fois en octobre. Le prochain passage à l’heure d’hiver aura lieu dimanche 26 octobre 2014, à 3 heures du matin.

Le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie propose de retrouver en ligne le calendrier fixant le début et la fin de la période d’heure d’été jusqu’à 2016 inclus.

L’objectif du changement d’heure est principalement de faire correspondre au mieux les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel.


Déjà en vogue au 18e siècle 

C’est en avril 1784, que le changement d’heure est évoqué pour la première fois. Dans le quotidien français Le Journal de Paris, L’homme politique américain, Benjamin Franklin suggère de décaler de décaler les horaires afin d’économiser l’énergie. L’idée reste sans suite et n’est reprise qu’à partir de 1907 par le Britannique William Willet qui souhaite démarrer une campagne contre « le gaspillage de la lumière ».

Mais c’est en Allemagne que le changement d’heure est véritablement instauré pour la première fois, le 30 avril 1916. Les Anglais suivent le pas le 21 mai 1916, puis par la France le 14 juin 1916. L’idée est reprise par l’Irlande et l’Italie en 1966, ainsi que par la plupart des pays européens au début des années 1980.

En France, l’heure d'été est proposée par le député André Honnorat, en 19168, puis instituée par une loi votée le 19 mars 1917. Sous l’Occupation allemande en 1940, la France pratique l'heure d'été avec une différence entre la zone libre et la zone occupée. La zone occupée se met à l'heure allemande. Il faut à l'époque ajouter deux heures en été par rapport à celle de Greenwich et une seule en hiver.

À la Libération, l'heure d'été est finalement abandonnée. L’idée reviendra après le choc pétrolier de 1973 et le retour au changement d’heure sera véritablement instauré, en France, le 28 mars 1976.

Voici l'histoire d'un clou dans la Cathédrale de Chartres qui est éclairé, tous les 21 juin à midi pile, au moment ou le soleil est au zénith. Une particularité qui au 18e siècle permettait à la population de remettre les horloges à l'heure exactes.  Un reportage de 
Corinne Jean-Joseph et Didier Lepape

Le mystère du clou de la Cathédrale de Chartres
Interview de Jean-Paul Detournay, auteur/ Reportage de Corinne Jean-Joseph et Didier Le Pape.


Est-ce efficace ?

Le changement d’heure permet des économies en énergie et en CO2 réelles mais modestes, pour un coût quasi-nul de mise en œuvre. Il s’inscrit dans un ensemble de mesures permettant de limiter les consommations énergétiques et de lutter contre le réchauffement climatique.

Selon le site du développement durable, le changement d’heure a permis d’économiser en 2009, 440 GWh en éclairage, soit la consommation d’environ 800.000 ménages. Grâce à ces économies, la France a ainsi évité l’émission de 44.000 tonnes de CO2. En 2030 la réduction globale des émissions due au changement d’heure pourrait être de 70 000 à 100 000 tonnes de CO2.


Changement d’heure au sein de l’Union Européenne

Depuis 1998, les dates de changement d’heure ont été harmonisées au sein de l’Union européenne. Dans tous les pays membres, le passage à l’heure d’été s’effectue le dernier dimanche de mars et le passage à l’heure d’hiver, le dernier dimanche d’octobre.

Un pays peut ne plus changer d'heure à condition d'avertir au moins 3 ans à l'avance les autres pays membres.

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus