Cet article date de plus de 7 ans

Blocage de l'usine Federal Mogul

C’est  la dernière usine de pistons automobiles en France et elle devrait être fermée d'ici la fin de l'année. 241 emplois sont menacés. Les salariés multiplient les actions. 
Pancartes à la main, une centaine de salariés de Federal Mogul s’est rassemblée sur le site de Saint-Jean-de-la-Ruelle, où se trouve le siège social de l’entreprise.

Arrivés tôt ce matin de Chasseneuil-du-Poitou, ils sont venus mettre la pression à la direction et demander l’ouverture de nouvelles négociations. Par solidarité, les salariés du Loiret ont cessé de travailler.  De son côté, la direction a décidé d’interrompre la production.

Spécialisée dans la fabrication de pistons pour l'automobile, leur usine pourrait en effet fermer début septembre. 241 emplois sont menacés.

C’est une proposition de la direction concernant les indemnités de licenciement qui a mis le feu aux poudres. Elles s’élèveraient à deux mois de prime pour les salariés ayant travaillé moins de dix ans dans l’usine et quatre mois pour ceux qui y ont passé plus de temps.

Si aucun effort n’est fait par la direction, les salariés entendent bien occuper l’usine de Saint-Jean-de-la-Ruelle pour une durée indéterminée.

Le groupe Federal Mogul emploie 44 000 salariés dans le monde.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social