Transfert des premiers détenus à Saran

Ouverture officielle, ce jeudi, du nouveau centre pénitentiaire de Saran. Une centaine de détenus vient d'arriver. Sa capacité d'accueil est de 768 places.  

Présentée comme la prison du XXI ème siècle, la Maison d'Arrêt Orléans-Saran ouvre ses portes. Cent détenus viennent d’intégrer les lieux. Cette arrivée est restée très discrète pour des raisons de sécurité. 

Selon l'Administation, ce n'est pas encore le grand jour du transfèrement.  Il s'agit de détenus partis de la Maison d'Arrêt de Blois dans le Loir-et-Cher et qui viennent purger leur peine à Orléans-Saran. Sachant que la Maison d'Arrêt de Blois ne souffre pas de surpopulation carcérale (114 places théoriques pour 114 détenus) ce transfert a été rendu possible pour faciliter un rapprochement familial et parce qu'il  existe aussi un projet de sortie pour ces détenus.


Cette prison gigantesque est constituée de deux maisons d'arrêt, un centre de détention et une maison d'arrêt pour femmes. Soit 768 places en tout. Sa construction a démarré en 2011 pour un coup estimé à 100 millions d'euros.

La fermeture de la vétuste et surpeuplée maison d’arrêt d’Orléans est prévue en octobre 2014. Ses 250 prisonniers, pour seulement 100 places, seront transférés à Saran.