• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Mercato : Andy Delort, ce tourangeau que tout le monde s'arrache

L'attaquant tourangeau Andy Delort (à droite) dans l'avion pour Ajaccio le 22 août 2014 / © compte twitter @andydelort9
L'attaquant tourangeau Andy Delort (à droite) dans l'avion pour Ajaccio le 22 août 2014 / © compte twitter @andydelort9

L'attaquant du Tours FC, convoité par plusieurs clubs européens, serait en négociations avancées avec Wigan, un club de deuxième division anglaise. Le TFC tempère aujourd'hui dans un communiqué : malgré les rumeurs, rien n'est fait pour le moment ...

Par JT

Le transfert d'Andy Delort, c'est le feuilleton de l'été dans le petit monde de la Ligue 2.
A cinq jours de la fin du mercato, le sort de l'attaquant tourangeau de 22 ans n'est toujours pas scellé, comme le rappelle aujourd'hui le club dans un communiqué.

"De nombreuses rumeurs envoient Andy Delort un peu partout en Europe (Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, France...) depuis le début du marché des transferts", peut-on lire sur le site du TFC, relayé par le compte twitter @ToursFCofficiel

"La dernière en date fait état d'un accord avec Wigan AFC, club de deuxième division anglaise. A l'heure actuelle, aucun accord n'a été trouvé avec ce club, même si des discussions existent bel et bien. Discussions qui sont par ailleurs en cours avec plusieurs clubs.
Une offre plus importante a notamment été faite par une autre formation britannique, offre complétée d'un partenariat très intéressant pour le centre de formation du Tours FC."


La piste anglaise

Plusieurs clubs anglais auraient en effet approché le joueur, co-meilleur buteur de Ligue 2 la saison dernière, notamment Charlton, Leicester City et Southampton.

Dernière piste en date, celle de Wigan, un club de deuxième division avec qui les négociations seraient bien avancées, d'après les informations postées par le père d'Andy Delort sur les réseaux sociaux.

Une information avancée aussi par le quotidien britannique The Daily Mail, qui croit savoir que les discussions porteraient sur un chèque de 2 millions de lives sterling (2,5 millions d'euros).

Le TFC joue sa survie financière

Si Andy Delort attise tant de convoitises, comment expliquer alors qu'aucun transfert n'ait encore été signé, alors que le mercato s'achève dans quelques jours, le 1er septembre à minuit ?

Des problèmes "d'agents qui ont bloqué les transferts", assure Jean Marc Ettori, le président du club, interrogé par nos confrères de France Bleu.
Pour l'entourage du joueur, et c'est aussi l'avis de nombreux supporters,  ce seraient plutôt les exigences financières du TFC qui auraient fait échouer les tractations jusqu'ici.

Avec un déficit estimé entre 3 et 6 millions d'euros, le club attend beaucoup de la "vente" de l'un de ses meilleurs joueurs.
Peut-être un peu trop ... 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un parcours sécurisé pour les jeunes migrants

Les + Lus