• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Roger Toulouse au musée des Beaux-Arts d'Orléans

La cathédrale d'Orléans de Roger Toulouse (1918-1994)
La cathédrale d'Orléans de Roger Toulouse (1918-1994)

A l'occasion du 20e anniversaire de la disparition de Roger Toulouse, le musée des Beaux-Arts d'Orléans consacre une rétrospective des 25 premières années de la carrière du peintre et sculpteur qui fut découvert par Max Jacob à Orléans en 1937. Il avait 19 ans. 

Par Ch.Launay

Cette exposition exceptionnelle de 130 oeuvres de l'artiste s'apparente à un juste retour aux sources. Roger Toulouse obtint en effet ses premiers prix de peinture à l'école des Beaux-Arts d'Orléans, ville qui l'a vu naître et où il décèdera en 1994.

Max Jacob, le mentor

Roger Toulouse doit sa notoriété à la singularité de sa peinture expressionniste, puissante et colorée. Sa rencontre avec le peintre et poète Max Jacob en 1937 fut décisive dans la diffusion de son oeuvre. Il lui ouvrira les portes du monde de l'art parisien. Picasso, Picabia, Cocteau et le mécène Gertrude Stein contribueront à faire connaître son travail au delà des frontières de l'hexagone. 

"Le poète à l'orchidée" - 1942
Huile sur toile - 0,61 x 0,50 m
Musée des Beaux-Arts de Quimper

Roger Toulouse peint le portrait de Max Jacob en 1942, année où le poète vient se réfugier à Orléans pour fuir les persécutions de l'occupant allemand.
 / ©













 


Les œuvres réunies retracent également les amitiés qu'il entretint avec les poètes de l’École de Rochefort (René Guy Cadou, Marcel Béalu, Jean Rousselot…).  L'exposition est visible au musée des Beaux-arts d'Orléans jusqu'au 14 décembre 2014. 
►video: Visite en avant-première avec Marine Demazure
Exposiiton Roger Toulouse Musée Bx-Arts Orléans


 

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus