• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Trois questions à une primo-marathonienne

Gwladys Weber court son premier marathon. Elle espère atteindre l'arrivée en 3h30. / © Ch.L
Gwladys Weber court son premier marathon. Elle espère atteindre l'arrivée en 3h30. / © Ch.L

Gwladys Weber vient juste d'avoir 40 ans. Institutrice à Orléans, c'est son premier engagement sur un marathon. Une épreuve de 42,195 kms pour laquelle elle s'entraîne depuis deux mois. Rencontre.

Par Ch.Launay

France 3 : Pourquoi courrez-vous le Marathon ? 
G.Weber: Je pratique la course à pied depuis des années. Après des semi de 10 kms, il était logique de pousser plus loin le challenge. Je me suis aussi engagée dans cette course en mémoire d'un des mes amis disparu il y a 5 ans qui aurait aimé courir le marathon. Mon objectif est réaliser la course en moins de 4h. Je n'ai jamais couru au delà de 2h30. Je vais voir comment je résiste à la longueur et à la douleur.

France 3 : Quel a été votre programme d'entraînement? 
G.Weber: J'ai commencé à m'entraîner mi-juillet toutes les semaines à raison de 3 à 4 sessions de natation, de vélo et bien sûr de course à pied alternant des sorties longues - jusqu'à 2h30 - avec des courses fractionnées de 1000 ou 2000 mètres - exceptée cette semaine où j'ai privilégié le repos et où j'ai veillé à bien m'alimenter et à me coucher tôt. Je me prépare mentalement pour arriver en forme. Idem pour ce soir. Je vais manger un peu de pâtes et aller me coucher tranquillement avec un réveil prévu à 6h. 

France 3 : Qu'est ce qui vous procure le plus de plaisir dans la course ? 
G.Weber: C'est de courir avec des gens qui viennent d'horizons variés, des milliers d'hommes, de femmes, de jeunes, avec des personnes transplantées... C'est une discipline qui ouvre énormément, qui permet de découvrir des paysages et de rencontrer des personnes différentes. Sur le marathon de Tours, je représenterai l'association de dessinateurs Serge et Fred qui se mobilise pour la maladie de Parkinson. Vous pourrez me repérer à mon tee shirt.
 / ©
/ ©



Son équipement :
  • les baskets avec lesquelles elle s'est entraînée
  • un short
  • un tee shirt
  • une ceinture équipée de gourdes et de gels énergisants.





Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus