Les retraités dans la rue

Les retraités dans les rues de Bourges. / © France 3 Centre
Les retraités dans les rues de Bourges. / © France 3 Centre

Neuf syndicats et organisations ont appelé les retraités à se mobiliser ce mardi 30 septembre. Au centre des inquiétudes : l’évolution de leur pouvoir d’achat.

Par D.Cros

Les retraités sont en colère. Alors qu'un mouvement national se déroule, ce mardi, partout en France, ils se rassemblent dans de nombreuses villes de la région.

" Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère " ou encore " les retraités ne sont pas des nantis " ce sont les slogans que scandent les retraités. Les manifestants s'opposent au gel des pensions et exigent l’amélioration de leur pouvoir d’achat. Par ce rassemblement, ils souhaitent interpeller le gouvernement sur leur statut mais aussi, plus généralement, l'Etat sur leur " situation précaire et leur baisse du pouvoir d'achat ".

A Bourges dans le Cher, ils étaient environ 190 à défiler dans les rues. A Vierzon, ils étaient une centaine et cinquante à Saint-Amand-Montrond. Autre exemple à Vendôme dans le Loir-et-Cher. Plus de 80 retraités se sont rassemblés, ce mardi matin, sur la place Saint Martin. A Orléans, dans le Loiret, environ 300 manifestants étaient dans les rues de la ville. Partis de la Place du Martroi, ils se sont rendus à la permanence de Valérie Corre, députée PS du Loiret. Ils veulent disent-ils : "une vraie politique de gauche". Ils se sont ensuite rendus à la préfecture.

La manifestation s'est déroulée à l'appel des syndicats CGT, FSU, FGR-Fonction publique, Unirs et LSR. Dans une motion commune, ils affichent leur colère : " Les retraités ne sont pas des privilégiés, la retraite n'est pas une aumône, elle est un dû que les salarié(e)s et les retraité(e)s ont gagné de haute lutte. "

Sur le même sujet

Les + Lus