• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Un trafic de voitures volées démantelé à Orléans

Les véhicules étaient stockés dans des parkings de la ville d’Orléans avant d’être maquillés puis revendus à l’étranger. A l’issue d’une enquête rondement menée, la police d’Orléans a procédé vendredi dernier à l’interpellation d’un Lituanien.

Par Ch.Launay

L'un des receleurs, un Lituanien de 34 ans, était dans le collimateur de la Police judiciaire d’Orléans depuis plusieurs semaines. C’est à lui que revenait la charge de convoyer les véhicules vers l’étranger. Direction l’est de l’Europe où les grosses cylindrées sont très prisées. La police judiciaire d’Orléans a recensé une quinzaine de véhicules haut-gamme volés aux quatre coins de la France, rapporte la République du Centre. Exclusivement des modèles de la marque Toyota, d’une valeur avoisinant les 30 000 euros qui ont été découverts par les enquêteurs dans les parkings d'Orléans. 


Un mode opératoire bien rodé

Ce trafic de voitures s’est appuyé sur un véritable réseau de malfaiteurs. Une filière organisée autour du vol des véhicules et de cartes grises correspondant à chaque modèle. Le maquillage des voitures avait lieu dans des ateliers de la région où les plaques d'immatriculation étaient changées, le numéro des moteurs modifié. L’arrestation d’un premier suspect, après seulement trois semaines d'enquête, devrait permettre d’identifier ces lieux de "transformation". 

La personne interpellée a été mise en examen le week end dernier pour association de malfaiteurs et recel en bande organisée et placée en détention provisoire au centre pénitentiaire de Saran.




Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus