Indre-et-Loire : Farida Belghoul mise en examen pour complicité de diffamation

Au centre, l'accusée Farida Belghoul parle avec son avocat maître Chautemps / © A.Mangon
Au centre, l'accusée Farida Belghoul parle avec son avocat maître Chautemps / © A.Mangon

L'organisatrice de la "Journée de retrait de l'école" a été mise en examen pour "complicité de diffamation" envers un fonctionnaire. Farida Belghoul avait partagé en mars 2014 une vidéo portant des accusations contre une enseignante. Elle avait été convoquée mardi au tribunal correctionnel de Tours.

Par France 3 Centre

C'est en organisant la "Journée de retrait de l'école" que Farida Belghoul s'était fait connaître l'année dernière, en pleine polémique sur les "ABCD de l'égalité", ce dispositif visant à lutter contre les inégalités filles-garçons à l'école. La militante était alors l'une des figures de l'opposition à l'enseignement supposé de la "théorie du genre" dans les établissements scolaires.

Vidéo vue 54.000 fois

Convoquée mardi au tribunal correctionnel de Tours, la militante a été mise en examen pour "complicité de diffamation" envers un fonctionnaire. Il est reproché à Farida Belghoul d'avoir partagé sur Internet une vidéo portant des accusations contre une enseignante de Joué-lès-Tours. Dans le document mis en ligne et vu 54.000 fois, l'institutrice y était accusée d'avoir fait déshabiller un petit garçon et une petite fille et de leur avoir demandé de se toucher les parties génitales.

Suite à une enquête, ces accusations se sont révélées infondées. Une plainte avec constitution de partie civile avait par la suite été déposée.




Sur le même sujet

Les + Lus