Baroud d'honneur chez MoryGlobal dans le Berry

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ch.L
Les 18 salariés de MoryGlobal dans le Berry ont bloqué les sites de Bourges et de Châteauroux jeudi matin pour négocier le montant de leur prime de licenciement.
Les 18 salariés de MoryGlobal dans le Berry ont bloqué les sites de Bourges et de Châteauroux jeudi matin pour négocier le montant de leur prime de licenciement. © F3 Centre

Les salariés de MoryGlobal ont bloqué les sites de Bourges (Cher) et de Châteauroux (Indre) ce jeudi matin pour négocier le montant de leur prime de licenciement. Placé en liquidation judiciaire, le transporteur fermera ses portes le 31 mars prochain.

Après le rachat de leur entreprise par Arcole Industrie en 2014, les effectifs de MoryGlobal dans le Berry avaient fondu pour passer de 32 à 18 salariés. Ce sont donc des rescapés du dernier plan social qui ont bloqué ce matin avec leurs camions l’accès des sites de Bourges (Cher) et de Châteauroux (Indre)

Baroud d'honneur

Sans travail depuis le dépôt de bilan de février, les salariés ne contestent pas leur licenciement auquel ils sont résolus mais ils entendent mener un dernier combat pour obtenir les meilleures indemnités de départ possible. L’enjeu : le montant des primes supra légales.

Le PSE, présenté le 18 mars à Villepinte, prévoit 1.300€ pour chacun des 2.200 salariés de MoryGlobal. Nettement insuffisant selon la CFDT, qui met en avant les 60 millions d'euros de cession d’actifs amassés par le transporteur grâce à la vente des sites immobiliers et des camions. Une manne qui devrait être utilisée pour augmenter les primes de licenciement, avance le syndicat.

Les chauffeurs de Bourges et de Châteauroux se rendront ce vendredi à Orléans (Loiret) pour participer à une opération escargot aux côtés de leurs collègues des sites d’Artenay, d’Ormes et d’Amilly (Loiret) où 220 emplois seront supprimés au 31 mars 2015.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.