• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Election des présidents des conseils départementaux : le trombinoscope

à gauche: Jean-Yves Couteau, président UDI du conseil départemental Indre-et-Loire. En haut à droite, Michel Autissier, président UMP du Cher. Et Hugues Saury, président UMP du Loiret / © F3
à gauche: Jean-Yves Couteau, président UDI du conseil départemental Indre-et-Loire. En haut à droite, Michel Autissier, président UMP du Cher. Et Hugues Saury, président UMP du Loiret / © F3

Jean-Yves Couteau (UDI), Michel Autissier (UMP) et Hugues Saury (UMP), ce sont les trois nouveaux présidents élus respectivement à la tête des départements de l'Indre-et-Loire, du Cher et du Loiret. Qui sont-ils ? Découvrez- leur parcours...  

Par F3 Centre- Val de Loire

Indre-et-Loire : Jean-Yves Couteau (UDI)

Jean-Yves Couteau, 57 ans, a été élu jeudi président d'Indre-et-Loire à la faveur du basculement à droite du département est un érudit, fondateur-organisateur d'une manifestation littéraire à Saint-Cyr-sur-Loire, commune cossue de la banlieue de Tours dont il est premier adjoint. Conseiller général sortant, il a été notamment directeur général des services et directeur de cabinet, tour à tour au conseil général de l'Indre, au conseil régional du Centre et au conseil général du Loir-et-Cher. Dès son élection, il a annoncé son intention de "faire des économies et de l'économie". On l'écoute au micro de F3 Touraine



Cher : Michel Autissier (UMP)

Michel Autissier a été élu jeudi à la présidence du Cher par la nouvelle majorité de droite. Il est marié et père de trois enfants. Médecin généraliste à la retraite, il est conseiller général du canton d'Aubigny-sur-Nère depuis 1998. 

Actuellement maire d'Aubigny-sur-Nère depuis le départ en 2012 du député UMP Yves Fromion, il va devoir à son tour abandonner ce poste en raison de la loi sur le non cumul des mandats: un "crève-coeur", assure-t-il. Il continuera à siéger auconseil municipal, comme il le fait depuis 1983.
 / ©
/ ©



Loiret : Hugues Saury (UMP)

Seul conseiller général sortant dans le Loiret à avoir été réélu dès le 1er tour (52,52%), Hugues Saury succède à la présidence du conseil départemental au sénateur UMP Éric Doligé, qui était à la tête de l'institution départementale depuis 1994, et qui ne se représentait pas. Discret et plus pondéré que son prédécesseur, ce pharmacien de 56 ans, a passé son enfance à Saint-Pryvé-Saint-Mesmin. Formé à la faculté de pharmacie de Tours, il a ouvert son officine à Olivet en 1987. Président du syndicat des pharmaciens en 1990, il entame une carrière politique dix ans plus tard, en se présentant sans étiquette à la mairie de sa ville, où il l'emporte haut la main.
Marié et père d'un enfant, il adhère à l'UMP l'année suivante et poursuit son parcours politique local en se faisant élire au conseil général en 2008 où il occupe les fonctions de vice-président et rapporteur du budget. 

Reconduit à la mairie d'Olivet en 2008 et 2014, avec 75% des voix, il siège aussi à l'agglomération d'Orléans où il occupe le poste de troisième vice-président chargé des territoires et du développement durable. Il est également président de l'agence d'urbanisme.
 / ©
/ ©

 

Trois présidents sortants réélus

L'UDI Maurice Leroy a été réélu à la tête du Loir-et-Cher. Louis Pinton UMP reste président dans l'Indre et Albéric de Montgolfier UMP en Eure-et-Loir. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Reportage Fête de la lumière

Les + Lus