Cet article date de plus de 5 ans

La querelle autour du circuit des Tourneix s'envenime

Une semaine après la publication de l'avis de la commission d'enquête sur le circuit des Tourneix qui donnait raison aux opposants au projet, la polémique rebondit. Le maire de Châteauroux a proposé aux gens du voyage de s'installer sur le terrain. Une provocation pour certains. 
© F3
Depuis hier Christian Blanloeil, gérant de Laleuf Loisirs, un des principaux opposants au projet de circuit automobile des Tourneix dont il est
© F3
le voisin, ne décolère pas. Il s'est aperçu que les lieux étaient occupés par des gens du voyage. Et ce, dans l'attente de la livraison de l'aire de grand passage de Déols. Pour lui, ce n'est rien de moins qu'un règlement de compte.  "C'est  la réponse du berger à la bergère. Le maire de Châteauroux est déçu que le projet ait été recalé" explique Ch.Blanboeil. 

Les opposants au projet réclament depuis six semaines une rencontre avec le maire pour parler de l'avenir du site, dont ils souhaiteraient être partie prenante. 

Le site des Tourneix, actuellement utilisé par des associations sportives de la ville, coûte trop cher en entretien. Un constat déjà fait sous l'ancienne municipalité. Le revendre à un promoteur privé semblait la bonne solution économique. Mais la pression des opposants rend aujourd'hui les choses plus difficiles.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique gens du voyage