• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Black Snake, le jeu vidéo où l'on peut incarner Thomas Ngijol, Orelsan et Dosseh

© Capture d'écran du jeu vidéo Black Snake : la légende du serpent noir
© Capture d'écran du jeu vidéo Black Snake : la légende du serpent noir

Pour la promotion de son film Black Snake : la légende du serpent noir, dans les salles de cinéma le 20 février, Thomas Ngijol a sorti un jeu vidéo gratuit. Un beat them all dans lequel le joueur peu incarner le héros du film mais aussi... Orelsan et le rappeur Dosseh, originaire d'Orléans.

Par AJ

Un beat them all (jeu de combat à progression) où l'on peut incarner l'humoriste et acteur Thomas Njigol, le rappeur Orelsan ou le rappeur Dosseh ? L'idée est tellement improbable qu'elle en est plaisante.

Pour la promotion de son film Black Snake : la légende du serpent noir, dans lequel il interprète un super-héros comique, Thomas Njigol a lancé un jeu vidéo portant le même nom, gratuit et jouable sur téléphone portable et ordinateur.
 
© Capture d'écran du jeu vidéo Black Snake : la légende du serpent noir
© Capture d'écran du jeu vidéo Black Snake : la légende du serpent noir
© Capture d'écran du jeu vidéo Black Snake : la légende du serpent noir
© Capture d'écran du jeu vidéo Black Snake : la légende du serpent noir

Crée avec l'aide de Lost Mechanis et sorti le 6 février, le jeu vidéo de l'humoriste s'inspire très fortement et ouvertement des jeux comme Street of Rage, la célèbre licence sortie sur Sega en 1991. Le but : survivre le plus longtemps possible en venant à bout des vagues successives d'ennemis, de plus en plus nombreux.


Pourquoi Dosseh ?

Si jusque-là tout semble a priori logique dans la démarche, une question se pose : qu'est-ce que l'Orléanais Dosseh vient-il faire dans tout ça alors qu'il n'a aucun rôle dans le film et n'a rien d'un combattant de MMA ? 

Et bien, tout simplement, car Thomas Ngijol est un grand amateur de rap, mais surtout parce que Doss' a participé à la bande originale du long-métrage en enregistrant le morceau phare du film, Superhéro. Un titre à découvrir ici :

Et si vous souhaitez vous faire votre propre avis sur le jeu vidéo et en profiter par la même occasion pour visionner la bande-annonce du film, c'est ici que ça se passe : https://blacksnake-lefilm.fr/

Désormais, à vous de choisir si vous préférez plutôt être le Black Snake, Orelsan ou Dosseh alias monsieur "doux comme un jab".

Sur le même sujet

Des désaccords profonds et persistants

Les + Lus

Les + Partagés