Affaire Jonathan Coulom : le suspect allemand bientôt renvoyé en prison dans son pays d'origine

Martin Ney, l'Allemand suspecté d'avoir commis le meurtre du petit Jonathan Coulom, originaire du Cher, dans un camp de vacances de Loire-Atlantique en 2004 et mis en examen en janvier 2021, doit être bientôt remis à la justice de son pays d'origine.

Huit mois après sa mise en examen pour le meurtre du petit Jonathan Coulom, originaire d'Orval, dans le Cher, Martin Ney devrait bientôt être renvoyé dans son pays où il purgeait déjà une peine de prison à perpétuité pour le meurtre de trois jeunes garçons.

L'ancien éducateur avait en effet été extradé vers la France après avoir avoué à un codétenu en 2018 être l'auteur de l'enlèvement du jeune garçon dans un camp de vacance de Loire-Atlantique en avril 2004. Son corps avait été retrouvé six semaines plus tard.

Interrogé longuement et à plusieurs reprises par le juge d'instruction Stéphane Lorentz, le suspect a, selon nos confrères de Presse Océan, nié toute implication dans les faits qui lui sont reprochés. A ce jour, l'enquête se poursuit pour vérifier les alibi de Martin Ney, des deux côtés du Rhin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société