Bourges : l' Ordre de Malte renforce ses missions, les maraudes se font désormais avec des secouristes

Déjà fortement mobilisé depuis le début de l’épidémie de Covid-19, l’Ordre de Malte France a adapté ses actions à la nouvelle réalité du terrain en proposant dans les onze
principales agglomérations françaises un service d’urgence appelé Soli’Malte.

kit hygiène et alimentaire
kit hygiène et alimentaire © Association Ordre de Malte
 A Bourges dans le Cher 70 bénévoles dont 30 secouristes apportent leur aide et leur écoute aux personnes dans le besoin. Le nouveau « concept » permet aux bénévoles de soigner en plus des distributions repas.
Un nouveau service « tout en un » qui allie maraude alimentaire, sanitaire et sociale. Un camion, avec des bénévoles et secouristes, circule de 18h à 22h, sept jours sur sept, pour assurer les maraudes avec 4 services d’urgence intégrés : une assistance sanitaire avec la possibilité de prodiguer les premiers gestes de secours, une aide alimentaire, une écoute ainsi qu' un kit d’hygiène de base.

« On voit des gens dans la rue que l’on a pas l’habitude de voir »

Olivier de la Chapelle, délégué départemental du Cher déplore le nombre croissant de jeunes dans la rue, « J’ai rencontré des jeunes de 17 ans et plus, parmi eux certains ont perdu leur emploi dans la restauration, ils avaient un salaire et pouvaient se nourrir sur place, avec la fermeture des restaurants pendant la crise ils avaient du mal à s’en sortir ».

« Depuis la crise du Covid-19, certaines associations ne vont plus sur le terrain, les gens ont peur de se rendre à l’hôpital »

Depuis mars l’association a donc renforcé sa mission sur terrain avec des secouristes car beaucoup de personnes fragilisées à cause de la crise ne vont plus se faire soigner. Les mois de mars et d' avril ont quasiment fait disparaitre l’aide aux plus fragiles. Les bénévoles les plus âgées de l’association ont contribué avec la préfecture de Bourges à une cellule d’écoute, les plus jeunes ont continué leur mission sur le terrain quotidiennement.

L’association en quelques mots

Mille ans d’accompagnement des plus fragiles dans les épidémies

Jean-Baptiste Favatier, Président de l’Ordre de Malte France: « Avec un savoir-faire millénaire, l’Ordre de Malte a traversé plusieurs pandémies et périodes de quarantaine. Chaque fois, nous avons proposé des solutions concrètes et utiles, adaptées à la situation qui allient l’expérience à notre vocation : secourir, soigner et accompagner sur le terrain les personnes fragilisées par la maladie, le handicap, la pauvreté ou l'exclusion. Soli’Malte en est une nouvelle illustration. Face à la situation que nos bénévoles rencontrent sur le terrain depuis plusieurs semaines, il nous est apparu nécessaire de réinventer notre mission avec une nouvelle aide d’urgence. Je tiens à saluer la mobilisation de nos délégations régionales et de nos bénévoles pour avoir déployé si rapidement Soli’Malte et proposé ainsi un accompagnement adapté à la situation d’urgence. Aujourd’hui, nous comptons sur la générosité des Français car, dans la rue, les plus démunis comptent sur nous tous. »

* Liste des villes concernées : Bourges / Cher (18), Toulouse / Haute Garonne (31), Bordeaux / Gironde (33), Montpellier / Hérault (34), Nantes / Loire-Atlantique (44), Lille / Nord (59), Strasbourg / Bas-Rhin (67), Colmar et Mulhouse / Haut-Rhin (68), Lyon / Rhône (69), Paris (75), Versailles / Yvelines (78), Toulon / Var (83)


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vie associative société solidarité sdf coronavirus/covid-19 santé