Bourges : une journée avec les talents régionaux pour l'audition des Inouïs du Printemps de Bourges

MUSIQUE. Le temps d'une journée, 6 artistes de la région Centre-Val de Loire se sont retrouvés pour participer à l'audition régionale des Inouïs du Printemps de Bourges. Une soirée sans public que France 3 vous fait revivre en vidéo.

L'audition régionale des Inouïs du Printemps de Bourges se tenait le 13 février 2021 au Nadir, à Bourges
L'audition régionale des Inouïs du Printemps de Bourges se tenait le 13 février 2021 au Nadir, à Bourges

Ce samedi 13 février 2021, nous sommes tous réunis à Bourges, dans les locaux de l'association Antre Peaux autour de 6 groupes de la région Centre-Val de Loire, la grande majorité venant de Tours. Gargantua, Grande, Stache, Rank-O, Saan et OPAC.

C'est un jour un peu exceptionnel pour eux. Ils vont se produire devant un jury réduit et surtout sans public. La pression est donc un peu plus grande que d'habitude ! Mais jouer en live, dans la période que l'on traverse, c'est déjà une véritable chance.

Pourquoi jouent-ils devant un jury ? Car ces six artistes ont été présélectionnés par le Réseau Printemps parmi une centaine de candidats de la région. Au niveau national, 3000 candidatures ont été reçues. Cette audition, elle a lieu pour choisir lesquels de ces artistes seront invités au Printemps de Bourges, du 4 au 9 mai 2021. Qui aura la chance de jouer devant un public et un parterre de professionnels dans la salle du 22 ? Leurs dossiers, leurs auditions et leurs projets artistiques sont étudiés par des conseillers artistiques, des programmateurs, des chargés de développement, etc.

Pour choisir le ou les artistes parmi la centaine auditionnés partout en France, les professionnels vont d'abord chercher ceux qui méritent d'être à Bourges. Comme le précise Bruno Creugny, responsable de l'antenne Centre-Val de Loire du Réseau Printemps : "on chercher de la jeune création, des artistes en devenir". L'esprit de découverte, c'est ce qui fait l'essence même des Inouïs.

En attendant la fin du mois de mars pour savoir si quels talents régionaux seront sélectionnés, il va falloir donner le meilleur de soi-même. D'autant que la concurrence  est rude. Partout en France, mais aussi en Belgique, au Québec et en Suisse, des auditions comme celle-là se tiennent en ce début d'année. Ce dispositif existe depuis 1985. 28 antennes et 350 professionnels de la musique ont pour mission de dénicher les talents de demain. Parmi les artistes révélés lors des éditions précédentes : Ben Mazué, Aloïse Sauvage, Christine and the Queens, Eddy de Pretto, Gauvain Sers, Petit Biscuit, Fakear, Hyphen Hyphen, Radio Elvis, etc.

Le concert vient à vous !

La crise a quelque peu chamboulé le programme de l'année. Les auditions ont lieu un petit peu plus tard. Et puis surtout, elles se jouent à huit-clos, seulement devant une vingtaine de jurés. Comme le précise Bruno Creugny : "nous avons fait une belle opération en septembre 2020 avec trois jours de concerts des Inouïs 2020 au Palais d'Auron à Bourges". Une petite parenthèse artistique dans une période où les concerts avaient pu avoir lieu, dans le respect le plus strict des règles sanitaires.

Toute la journée, de 9h30 à 17h30, les six artistes ou groupes ont répété au Nadir. Et en fin de journée, de 17h30 à 22h30, ils se sont produits sur la scène, chacun disposant de 30 minutes. Pas de véritable public dans la salle, mais les caméras de France 3 étaient présentes pour soutenir ces artistes. Nous avons décidé de filmer l'intégralité des concerts afin de vous faire vivre la soirée, mais depuis chez vous.

 

Replay : voir ou revoir l'émission TV et les concerts

Le vendredi 9 avril 2021, France 3 Centre-Val de Loire diffusait une émission de télévision présentée par Antoine Wernert. Le meilleur de la soirée de cette audition régionale en 52 minutes. Pour revoir l'émission, ça se passe ici :

Et si vous voulez encore plus de musique, voici les 6 concerts intégraux de chacun des 6 talents régionaux qui se sont succédés sur la scène du Nadir :

GRaNDE :

Le groupe participe pour la deuxième fois aux sélections régionales. L'an dernier déjà, le duo avait tenté sa chance. Gabriel à la guitare et Chloé au violon unissent leurs voix pour un duo qui mêle folk, rock ou musiques traditionnelles irlandaises.

 

Stache :

Un groupe tourangeau composé d’Antoine et David. Ensemble, ils racontent avec des musiques pop électroniques des histoires qui parlent d'amour, de rupture u encore de désirs d'adolescents d’aujourd’hui, le tout en jouant avec la projection de conversations SMS sur un écran géant. Un petit côté Eddy de Pretto qui nous a bien plu !

 

Rank-O :

Puissant et libre ce sont les mots qui se dégagent de la musique de Rank-O. Un groupe tourangeau composant avec guitares, batterie et chant. Leurs visages vous disent quelques chose ? Les membres du groupe réunissent les talents de NOUR et Yacht Club.

 

Saan :

Entre hip-hop et chanson, l'artiste tourangeau Saan fait le grand écart et propose une musique qui reflète bien le monde d'aujourd'hui : diversifiée. Il ne se fixe aucune limite et explore plusieurs terrains musicaux. Sur Instagram, Saan propose des Réels pour suivre les coulisses de ses productions.

 

OPAC :

Vous vous rappelez des Stuffed Foxes ? OPAC est l’un des anciens membres de ce groupe tourangeau. Ce tout premier album sortie en octobre 2020 signe le début de sa poétique aventure au royaume de la musique.

GARGÄNTUA :

C’est un duo crée en 2015 mêlant différents codes musicaux. Passant du black métal à de la chanson française électronique le public n’a qu’à bien se tenir ! Un moment où tout est permis entre trash et ironie.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
le printemps de bourges culture musique à l'antenne vos rendez-vous