• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

La plateforme commune SAMU/SDIS du Cher fête ses 10 ans

La plateforme unique SAMU/SDIS à Bourges fête ses 10 ans / © F3 Centre-Val de Loire/A.Blanchard
La plateforme unique SAMU/SDIS à Bourges fête ses 10 ans / © F3 Centre-Val de Loire/A.Blanchard

Les agents du SAMU et les sapeurs-pompiers du Cher sont regroupés dans un même lieu depuis 2005. La plateforme commune fête, ce jeudi, ses dix ans d'existence. Les pompiers ont profité des festivités pour dénoncer le gel de 9 postes. 

Par D.Cros

20.245 interventions, 28.000 sorties et 130.000 appels … en seulement un an … le personnel de la plateforme unique SAMU/SDIS ne chôme pas. 

Cette plateforme située tout près de l'hôpital Jacques Coeur à Bourges fête, ce jeudi, ses 10 ans. Depuis 2005, les agents du SAMU et les sapeurs-pompiers sont regroupés en un lieu unique. Il existe aujourd'hui 26 plateformes communes en France dont 2 en région Centre-Val de Loire.
Plateforme unique SAMU/SDIS / © F3 Centre-Val de Loire/A.Blanchard
Plateforme unique SAMU/SDIS / © F3 Centre-Val de Loire/A.Blanchard

Plateforme unique SAMU/SDIS du Cher / © F3 Centre-Val de Loire/A.Blanchard
Plateforme unique SAMU/SDIS du Cher / © F3 Centre-Val de Loire/A.Blanchard
Cette plateforme commune est basée sur le partage des informations entre les deux services. Les objectifs : être plus réactif et organiser au mieux les secours. 

Au coeur de ce dispositif, le médecin régulateur. Il reçoit tous les appels du 18 ou du 15 qui relèvent du secours à la personne. Il donne un conseil médical et décide de l'envoi d'un véhicule de secours. Un véritable gain de temps pour la prise en charge des patients.

Les informations secondaires transitent également par cette plateforme. Les routes barrées, les travaux ou encore les petits accidents sont inventorier pour là encore gagner en efficacité lors des interventions. 

Une manifestation des pompiers en parallèle des festivités

Une quinzaine de pompiers a profité de cette journée anniversaire pour manifester. Ils ont dénoncé le gel de 9 postes sur la plateforme depuis les dernières élections départementales en mars dernier. Ils craignent qu’à terme ces postes soient supprimés alors que le nombre d'appels à la plateforme ne cesse croître. 

► Reportage d'Anaëlle Blanchard et Mekhak Movsissian




Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus