À Sancerre, un projet de parc éolien pourrait compromettre son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco

La ville de Sancerre dans le Cher, ne veut pas du parc éolien prévu dans la plaine agricole entre Cosne-sur-Loire et Pouilly-sur-Loire. Ce parc pourrait non seulement gâcher la vue sur les vignobles, mais il compromettrait les chances d’inscription du Sancerrois au patrimoine mondial de l’Unesco.

La commune de Sancerre dans le Cher, élue "village préféré des Français" en juin 2021, n'a de cesse de protester contre le projet de parc éolien dans la plaine agricole de la Nièvre qu'on peut voir lorsqu'on se trouve sur le fameux piton.  

Un projet de huit éoliennes qui pourrait défigurer le paysage viticole

Depuis trois ans, les communes de Saint-Laurent, Pouilly-sur-Loire, Saint-Andelain dans la Nièvre, de Sancerre dans le Cher et les syndicats viticoles de Pouilly et Sancerre se battent contre un projet d'éoliennes porté par la société RES. La société projette d'implanter huit éoliennes (sept éoliennes sur Saint-Quentin-sur-Nohain et une sur Saint-Laurent-l’Abbaye) de 180 mètres de hauteur. Attaque par le Comité Sancerrois Patrimoine Mondial et des particuliers de l'arrêté préfectoral pris en novembre 2017 autorisant RES à exploiter le parc, recours en annulation, jugement du tribunal administratif de Dijon en 2020 remis en cause pour  « vice de forme »,... les procédures contre l'installation de ces éoliennes n'en finissent pas. 

Le conseil municipal de Sancerre se prononce contre la réalisation de ce parc

Le conseil municipal de Sancerre s'est prononcé récemment contre la réalisation de ce parc éolien, après la clotûre de l'enquête publique organisée début septembre. Selon Laurent Pabiot, maire de Sancerre qui s'est exprimé auprès de nos confrères du Berry Républicain, "un tel projet aurait un impact non négligeable sur la qualité paysagère et compromettrait les chances d’inscription du Sancerrois au patrimoine mondial de l’Unesco". 

Un courrier à Stéphane Bern, l'animateur du « Village préféré des Français »

Les élus de Sancerre, presque en désespoir de cause, ont décidé d'envoyer un courrier à Stéphane Bern, l'animateur de l'émission de télévision sur France 3 "Le village préféré des Français"sensible à la cité perchée. Sancerre a d'ailleurs été élu "Village préféré des Français" en juin 2021. "Stéphane Bern a parlé de Sancerre dans d'autres médias et il est un fervent défenseur du patrimoine français", explique Laurent Pabiot, maire de Sancerre. "Il peut être un bon allié".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @ville_de_sancerre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société éolien énergie environnement unesco culture patrimoine