Covid-19 : les premières dates de la tournée des Bodin’s reportées en raison du retour des restrictions

Publié le
Écrit par Dominique Pouget
Le spectacle des Bodin's "Grandeur nature"
Le spectacle des Bodin's "Grandeur nature" © Rébecca Josset

Ce devait être la reprise de la tournée des Bodin’s dans les Zénith de toute la France à partir du 14 janvier 2022 mais les premiers spectacles sont reportés en 2023. Un coup dur pour le patron de la société tourangelle Cheyenne Productions, les artistes et toutes les équipes impliquées.

Malgré la demande du patron de Cheyenne productions, les nouvelles mesures sanitaires annonçant un nombre maximal de 2000 spectateurs en intérieur et 5000 en extérieur, pour les événements culturels et sportifs, sont maintenues. Un coup dur pour le patron de Cheyenne productions et ses artistes, dont les Bodin's. Plus de 150 salles en France offrent une capacité d’accueil de plus de 2000 personnes. Pour freiner la propagation du Covid-19, les nouvelles restrictions annoncées par Jean Castex le 27 décembre dernier, ont été un choc pour les organisateurs de concerts et producteurs de spectacles.

Une incompréhension totale pour Claude Cyndecki, dit "Coco", l’un des plus importants producteurs indépendants de spectacles en France. Claude Cyndecki  est au bord de l’épuisement. Il a rencontré en début de semaine à Paris le président du SNES, Syndicat National des Entrepreneurs de Spectacles. "J’ai voulu lui faire part de mon désarroi, de ma peur, je ne sais pas comment ça va finir mais là je pense que les gens commencent à lâcher prise".

On ne nous a pas concerté, ça a été fait à l’arrache, on est tombé des nues. Ca ne concerne peut-être pas beaucoup de personnes mais il y a beaucoup de tournées de chanteurs qui ont été reportées. Enfin on espérait et boom, c’est le coup de massue. On est sous le choc !

Coco, producteur des Bodin’s

Derrière la voix douce de Coco, au téléphone, on sent la lassitude, l’anxiété du  producteur mais aussi la colère. Il ne comprend pas la pertinence de ces jauges applicables dès ce lundi 3 janvier, pour une durée de 3 semaines. Pourquoi ne sont-elles pas proportionnelles à la capacité des salles. C’est ce qu’il est venu demander au ministère via son syndicat. Une dérogation pour pouvoir travailler. Une demande rejetée aujourd’hui par le gouvernement pour les salles de spectacles comme pour les stades. "On est des gens sérieux, on a fait en novembre et décembre des concerts, des spectacles dans toutes les villes de France. A Bercy avec 15000 personnes, sold out, il n’y a pas eu de cluster.

On contrôle, on vérifie les pass sanitaires, on fait très attention et je ne vois pas pourquoi aujourd’hui on nous interdit de travailler.

Claude Cyndecki, gérant de Cheyenne Productions

On est des gens responsables, on veut travailler !

Le producteur des Bodin's demande juste qu'on leur permette de vivre et d’exister, après, si la production n’est pas rentable parce que la production est trop grosse, c’est le producteur et l’artiste qui prennent la décision mais qu’on nous laisse le choix de travailler, là, c’est radical, c’est non. 

"Concrètement, je devais jouer avec les Bodin’s au Zénith de Saint-Etienne du 14 au 16 janvier. Le Zénith a une capacité de 8000 places et il y a 2500 personnes par représentation. Ça fait même pas 30% de la jauge et on me dit : non, ce n’est pas possible. Où est le danger ? S’il n’y a pas de danger dans les salles de 2000 places, pleines, pourquoi y en aurait-il dans une salle de 8000 places, remplie au tiers de sa capacité ?"

L’argumentaire, pourtant logique, de Claude Cyndecki n’a pas convaincu le gouvernement. Conséquence, les représentations du spectacle "Les Bodin’s Grandeur Nature" en tournée prévues à Saint-Etienne, du 14 au 16 janvier 2022 sont reportées au 24,25 et 26 mars 2023. Les dates prévues à Lyon du 21 au 23 janvier 2022, sont reportées du 20 au 22 janvier 2023 et les représentations déjà prévues à Strasbourg les 21 et 22 janvier 2023 sont suspendues pour le moment.

Un véritable casse-tête pour le producteur. Les places restent valables sur les nouvelles dates et les fans des Bodin’s peuvent trouver les informations sur le site de Cheyenne Productions. L’entrepreneur de spectacles ne souhaite pas faire de comparaison entre les lieux de culture. Tant mieux si des spectacles à 2000 places peuvent encore tourner mais la décision du gouvernement ne passe pas.

"Là où je suis très en colère c’est par exemple qu’on peut jouer au Vinci à Tours, dans une salle de 2000 places, entièrement remplie. Par contre, on m’interdit de jouer avec les Bodin’s au Parc des expositions parce que j’ai calibré mon spectacle pour 3000 personnes, mais dans une salle qui fait 15000 places."

Reportée en 2020, la tournée des Bodin’s "Grandeur Nature" est repartie en novembre 2021 dans les Zénith de toute la France et c’est de nouveau la douche froide. Heureusement Coco avait anticipé car de report en report, les plannings des Zénith affichent complet. Après ces premiers reports de Saint-Etienne et Lyon de janvier 2022 à janvier 2023, l’inquiétude est immense, si ces mesures sanitaires devaient se prolonger au-delà du 23 janvier 2022.

"Il faut encore reporter et reporter, ce n’est plus possible, c’est usant"

Désemparé, il nous confie sa détresse : Je ne peux pas faire et refaire ce qu’on a fait depuis 2 ans, aller au tribunal de commerce, voir ses créanciers, leur dire de ne pas s’inquiéter, maintenir la confiance qu’on a avec eux, qui fait qu’on existe encore. Et il faut encore reporter et reporter, ce n’est plus possible, c’est usant. Ce sont nos sociétés qui sont en danger, on va perdre les compétences de tous ces techniciens sans qui nos spectacles n’existent pas. On aura beau dire on repart dans 6 mois, on aura perdu tout le monde, Ils seront partis faire autre chose. Il y a un vrai épuisement. A un moment donné on n’a plus de ressources mentales, physiques mais aussi financières". En tournée, ce sont soixante personnes qui travaillent à la production du spectacle, une centaine avec les équipes des Zénith.

Une décision injuste pour Vincent Dubois, alias Maria Bodin

Le désarroi du producteur et sa lassitude sont aussi partagés par les comédiens du duo Les Bodin’s. C’est chez lui, dans le Sud Touraine que le comédien tourangeau, Vincent Dubois, alias Maria Bodin, se repose en attendant de repartir en tournée avec son complice Jean-Christian Fraiscinet, alias Christian Bodin. Vincent trouve aussi illogique cette décision sur la réduction des jauges, qui met en péril les sociétés de production et de nombreux intermittents du spectacle.

"Ça fait bientôt 2 ans qu’on reporte la tournée Grandeur Nature, c’est un gros spectacle fait pour les grandes salles, on n’a pas de petite formule à proposer, donc on ne peut pas faire autrement. Nous les comédiens, on n’est pas à plaindre, on profite de ce repos et on a du travail de création." 

Jean-Christian et moi on est tristes surtout pour Coco, qui se démène comme un beau diable depuis 2 ans et je ne sais même pas comment il fait pour tenir le coup en ce moment, il faut beaucoup de courage. On pense beaucoup à lui et aussi à nos équipes techniques

Vincent Dubois des Bodin's

Des techniciens lumière, son, vidéo, régisseurs, décorateurs, costumiers mais aussi des chauffeurs sont là pour conduire les 10 semi-remorques de la tournée. "Tous ces gens-là sont sur la paille en ce moment, c’est pour eux que c’est difficile."

Il existe quand même des bonnes nouvelles à partager entre Coco le producteur et ses comédiens, c’est  le succès du film Les Bodin’s en Thaïlande avec une tournée de 150 avant-premières entamée en septembre dernier devant des salles combles. Depuis la sortie du film le 17 novembre 2021, 1,5 million de spectateurs ont suivi les aventures de Maria et son fils au royaume de Siam. Un film qui aurait dû booster la tournée "Grandeur Nature" à suivre dans les Zénith. Malgré l'annonce des premières représentations reportées, Vincent reste optimiste et a un petit message pour le public "merci de nous attendre car en ce moment il y a de quoi s’impatienter. Merci d’être là, toujours fidèles depuis 30 ans. Ne vous inquiétez pas, on ne vous lâche pas".

Patience aussi pour les fans de la région Centre-Val de Loire,, les Bodin's sont attendus au Zénith d'Orléans du 17 au 20 novembre 2022 et au MA.CH 36 de Châteauroux, du 10 au 12 février 2023. Conclusion : "Dans cette situation, même si ce n’est pas à la mode, il faut rester positif !" Un trait d'humour de Vincent Dubois, digne de Maria Bodin !

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.