• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Election de Christophe Bouchet, nouveau Maire UDI de Tours : la métropole dans le viseur

Avec 30 voix, Christophe Bouchet a été élu maire de Tours, contre Xavier Dateu qui a recueilli 15 voix. Un duel au sein de la majorité municipale qui marque la fin d'un processus mouvementé de la vie politique de la droite tourangelle.

Par Nathanael Lemaire

La ville de Tours a un nouveau Maire avec l'élection ce mardi soir de Christophe Bouchet (UDI). Il remplace Serge Babary (LR) élu récemment au Sénat et contraint de laisser sa place dans le cadre du non-cumul des mandats.

Image

Deux candidats s'affrontaient malgré une désignation interne à la majorité municipale.



Image

Une élection interne au conseil municipal qui intervient aprés des déchirements  symptomatique des clivages qui traversent la droite et le centre en Touraine.


 Une élection peut en cacher une autre


Si dans le maintien de la candidature de Xavier Dateu et ses 15 voix, il y a la possibilité d'avoir un groupe de droite dissident au conseil municipal de Tours, c'est surtout un enjeu pour la métropole qui s'est joué hier soir.

dans son premier discours de Maire, Christophe Bouchet a martelé son ambition métropolitaine pour la ville de Tours :

 

Un discours inaugural qui annonce les nouvelles ambitions de la ville de Tours au sein de la métropole :

« Nous avons ensemble bâtit la métropole Tours Val de Loire , Tours en est la ville centre, le cœur, là ou se bâtiront demain tous les grands projets urbains d'avenir...au sein de cette métropole nous devons être une ville forte, très forte »

 


Au moment où la représentativité des communes de la métropole va se rejouer suite à la démission du Conseil municipal de La Membrole sur Choisille, chacun va compter ses voix en sachant que Tours bénéficiera désormais d'une meilleure représentativité avec l'application de loi Valls.

Pas certain que la dilution des groupes de délégués métropolitains de la ville de Tours (majorité, dissident, opposition) suffise à maintenir le Maire de saint Cyr sur Loire, Philippe Briand à la tête d'une métropole tourangelle bientot remaniée.

Si le parti « les républicains » semble absent des déchirements de la droite municipale, c'est que l'enjeu est à venir au sein de la droite tourangelle entre centristes métropolitains et "Républicains" métropolitains.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus