Chartres : un professeur suspecté de pédophilie jugé devant le tribunal correctionnel

© F3
© F3

Un professeur de lettre, suspecté d'agressions sexuelles sur un de ses élèves mineur est jugé ce jeudi 9 novembre devant le tribunal correctionnel de Chartres (Eure-et-Loir). Il serait récidiviste

Par Elsa Cadier

Mis à jour 

Le verdict est tombé : l’accusé est condamné à 5 ans de prison ferme, 10 ans de suivi socio-judiciaire et 4000 € de dommages et intérêts.


Le professeur suspecté d'agression sexuelle sur mineur déjà condamné à deux reprises

Jeudi 9 novembre se tient le procès du professeur de lettre moderne du Lycée Notre-Dame à Chartres (Eure-et-Loir). L'homme de 53 ans est accusé d'agressions sexuelles sur un de ses élèves, un garçon âgé de 15 ans au moment des faits. Le professeur n'en est pas à ses premières accusations. 


L'enseignant serait un récidiviste

Le professeur a déjà été condamné à deux reprises pour des faits similaires, en tant qu'enseignant, à Caen en 1997 et à Grâce en 2006. Lors de sa première condamnation, il a écopé d'un an de prison avec sursis et d'un an d'interdiction d'exercer la profession d'enseignant. A sa seconde condamnation en 2006, il a écopé de deux ans de prison avec sursis et de six ans d'interdiction d'exercer son métier.

L'enseignant a été embauché en septembre 2016 par l'intermédiaire d'une plateforme de recrutement basée à Tours et bénéficiait d'un contrat de vacataire d'un an au lycée Notre-Dame de Chartres.

Si les précédentes condamnations de l'enseignant figurent bien au bulletin numéro1 de son casier judiciaire, accessible par la justice, elles ne figuraient déjà plus au bulletin numéro 2 de ce même casier judiciaire qui peut être consulté par les administrations, comme l'Education nationale qui l'a recruté sans en avoir eu connaissance.

Rappel des faits

L'enseignant se serait rendu coupable d'attouchements sur son élève au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre.
Le professeur avait sympathisé avec la famille du jeune homme qui l'avait invité à passer le réveillon du 31 décembre à leur domicile. Au retour de la soirée, l'enseignant aurait prétexté d'une tâche à faire chez lui et proposer à son élève de l'accompagner pour lui donner un coup de main. Au cours du trajet vers son domicile, il aurait eu des gestes déplacés à l'égard de l'adolescent qui, bouleversé, se serait ensuite confié à ses parents.

L'enseignant encourt désormais jusqu'à dix ans de prison ferme et l'interdiction totale d'exercer.







A lire aussi

Sur le même sujet

Nathalie Kerrien sur la ligne Châteauneuf - Orléans

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne