Hausse du nombre de noyades, soyez vigilants

Fin juillet, deux fillettes de 9 et 11 ans se sont noyées dans l'étang du parc de loisirs de Brou (Eure-et-Loir). L'une d'entre elles est décédée. / © F3 Centre-Val de Loire
Fin juillet, deux fillettes de 9 et 11 ans se sont noyées dans l'étang du parc de loisirs de Brou (Eure-et-Loir). L'une d'entre elles est décédée. / © F3 Centre-Val de Loire

L'Institut de Veille Sanitaire constate une hausse du nombre de noyades accidentelles, en France, depuis le 1er juin. En moyenne, quatre décès chaque jour. La chaleur incite à la baignade. Les autorités rappellent que la vigilance est de rigueur. Exemple à Chartres. 

Par D.Cros

Un nouveau drame de l'été s’est produit en Eure-et-Loir. Après la noyade d'une fillette de 11 ans fin juillet dans un plan d'eau à Brou (voir article), un adolescent est mort, à Chartres, ce lundi 3 août. Le garçon de 16 ans qui ne savait pas nager, voulait vraisemblablement juste se rafraîchir dans l'Eure, près d'un barrage.

Le nombre de noyades accidentelles a fortement augmenté

L'Institut de Veille Sanitaire révèle une augmentation du nombre de noyades accidentelles en 2015. C'est l'une des conséquences des très fortes chaleurs enregistrées au début du mois de juillet. On en compte en moyenne quatre par jour dans l'Hexagone.

109 décès par noyade ont été enregistrés entre le 1er juin et le 5 juillet 2015. Un chiffre en hausse par rapport à 2012 où sur la même période, on recensait 73 morts.

Des accidents dramatiques qui poussent les autorités à rappeler que la vigilance est de rigueur dans et au bord de l'eau. 

► Reportage de Théophile Mbaka et Kelly Pujar



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus