Cyclisme : Paris-Tours, 120 ans d'existence

L'année dernière, l'Italien Matteo Trentin a remporté l'édition 2015 / © Guillaume Souvant / AFP
L'année dernière, l'Italien Matteo Trentin a remporté l'édition 2015 / © Guillaume Souvant / AFP

La dernière classique de l'année constitue un excellent test grandeur pour les sprinteurs avant le championnat du monde, dimanche prochain, au Qatar. L'épreuve a 120 ans d'existence.

Par JB avec AFP

Cyclisme : Paris-Tours, 120 ans d'existence
La course créée en 1896 a 120 ans d'existence ce qui en fait l'une des plus anciennes du calendrier. - France 3 Centre VDL

Pour cette 110e édition, la course partira pour la première fois de son histoire depuis la ville de Dreux (Eure-et-Loire). Le départ a lieu ce dimanche à 10h50 pour une arrivée avenue de Grammont à Tours. La course créée en 1896 a 120 ans d'existence ce qui en fait l'une des plus anciennes du calendrier.

Un test avant le Qatar

Cette année, la course a été rallongée d'une vingtaine de kilomètres pour la faire passer à 252 kilomètres et correspondre au format du championnat du monde (257 km). Il se déroulera le 16 octobre, à Doha, au Qatar. A une semaine de cette échéance, les sprinteurs notamment Mark Cavendish, Tom Boonen, le français Arnaud Démare se jaugeront une dernière fois sur les routes de Paris-Tours.

Tout plaide pour une arrivée sous forme de sprint massif au bout de la longue avenue du centre-ville de Tours. "Avec la très bonne initiative prise par l'organisation d'augmenter le nombre de kilomètres et de changer la fin du parcours en prévision des Mondiaux à Doha, ça devrait arriver groupé", anticipe Marc Madiot, manager de la FDJ.

L'année dernière, l'Italien Matteo Trentin a remporté l'édition 2015 qui était de seulement 231 kilomètres.


► Retrouvez les horaires de passage dans votre ville sur le site officiel.
      
           

Sur le même sujet

Florian Truchot, vise le plus haut niveau international en natation

Près de chez vous

Les + Lus