Dreux : deux unités de l'hôpital ferment pour un cas de tuberculose

Un cas de tuberculose pulmonaire a été détecté à l'hôpital de Dreux dans le service psychiatrique. Deux unités ont été fermées par mesure de précaution.

C'était le 18 juin dernier au centre hospitalier Victor Jousselin à Dreux. Un cas de tuberculose a été détecté chez un agent du service psychiatrique. Depuis, seize membres de ce même service ont été contraints de s'arrêter.

Une mesure de précaution, explique Bernard Nuytten administrateur provisoire de l'hôpital, à nos confrères de La République du Centre.

"Les résultats des tests sur ces seize personnes présentent des doutes. Les examens de dépistage vont être approfondis."

Conséquence, les portes de deux unités du service psychiatrique sont fermées ce lundi matin. Elles le resteront d'ailleurs jusqu'au dix juillet.
Les seize membres du personnel ne sont pas remplacés. Pour autant les patients ne sont pas livrés à eux mêmes, "la continuité du service public est assurée. Dès le 18 juin une cellule de crise a été mise en place et a travaillé avec l'ARS et en lien avec le comité de lutte contre la tuberculose".

Enfin, les patients et les personnels qui ont pu se trouver en contact avec la personne malade ont été rappelés et des tests de dépistage ont été pratiqués le 25 juin.