• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

FFF Centre-Val de Loire : les casiers judiciaires des bénévoles seront vérifiés

© France 3 Centre-Val de Loire
© France 3 Centre-Val de Loire

L'expérience va être lancée par la Ligue de football du Centre-Val de Loire : les casiers judiciaires des bénévoles des clubs de la région vont être vérifiés pour prévenir les maltraitances et protéger les enfants des prédateurs sexuels

Par Elsa Cadier

Le ministère des Sports choisit la Ligue de football Centre-Val de Loire comme région pilote


Le ministère des Sports a choisi la FFF Centre-Val de Loire comme région pilote pour lancer un programme visant à vérifier les casiers judiciaires des bénévoles des clubs de football. Le but est de prévenir les maltraitances et d'éloigner les prédateurs sexuels. Cette décision a été prise à la suite de plusieurs cas révélés récemment, dans lesquels les antécédents des éducateurs mis en cause n'avaient pas été vérifiés. Elle devrait également rassurer les parents. 


Le football premier sport 

La Fédération Française de Football a une commission sociale qui traite, entre autres, de ces sujets de maltraitances. Antonio Texeira, président de la Ligue du Centre-Val de Loire justifie ce choix :

" Nous avons une responsabilité sociale et nous devons l'assumer. Aujourd'hui nous voulons aller plus loin. Les parents doivent pouvoir nous confier leurs enfants sans à priori. De plus, au niveau de la fédération, nous sommes la région qui travaille le plus sur les actions citoyennes et sociales. Nous avons un programme éducatif fédéral axé sur l'écologie, le civisme, les migrants, etc...Nous sommes plutôt en avance sur ces sujets d'où ce choix". 

Antonio Texeira ajoute : "Le football est le premier sport mondial et national dans lequel on retrouve tous les vecteurs sociaux, toutes les racines. Notre rôle est important."
 

Une expérimentation à deux niveaux 

L'éducation nationale se chargera des éducateurs (stages de vacances, animateurs, ...). Au niveau local, la Ligue va répertorier et transmettre au ministère des Sports les problématiques de maltraitance rencontrées dans les clubs. Elle travaillera en collaboration avec le ministère des sports et de la justice pour croiser les fichiers.

Mardi 2 avril, la ministre des sports, Roxana Maracineanu, annoncera dans une conférence de presse quand et comment ce programme sera mis en place. Le rugby et le basket seront également concernés. 

Sur le même sujet

La pleine saison des Iris au Parc Floral d'Orléans-La Source

Les + Lus