France Relance : des millions d'euros alloués à la rénovation des commissariats de Centre-Val de Loire

Plus de quatre millions d'euros au total seront utilisés pour rénover les commissariats de police et de gendarmerie en Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher, dans le cadre du plan France Relance. 

Commissariat de police d'Orléans.
Commissariat de police d'Orléans. © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE

Gérald Darmanin voulait "améliorer le quotidien de ceux qui nous protègent". Le 13 octobre dernier, alors que le ministre de l'Interieur se réunissait avec plusieurs représentations syndicales de la Police Nationale, il annonçait une augmentation du budget de la police de 325 millions d'euros, s'inscrivant dans le cadre de France Relance. Et, comme l'embellissement du quotidien vient avec "l’amélioration des conditions de travail et de vie des policiers", une partie de cet argent est allouée à la rénovation et modernisation des commissariats de police et de gendarmerie.

Dans le Centre-Val de Loire, les préfectures de l'Eure-et-Loir, du Loiret et du Loir-et-Cher ont déjà annoncé, le 30 et 31 décembre, le montant qu'elles recevront pour effectuer les travaux immobiliers. Le total s'élève à plus de quatre millions d'euros, soit 245 000 € pour l'Eure-et-Loire, 2 885 97 € pour le Loiret, 1 172 649 € pour le Loir-et-Cher.  

Pour la "sécurité de nos collègues policiers et gendarmes"

Ces investissements seront utilisés autant pour des travaux d'isolation et d'étanchéité que la réfection de toitures ou de rénovation énergétiques. Seront notamment concernés les commissariats de Dreux, d'Orléans, de Blois, de Montoire-sur-le-Loir ou encore de Vendôme, mais aussi les casernes Connetable de Richemont et de la Haye à Pithiviers. 

Fabien Arvaron s'estime satisfait. S'il n'avait pas encore eu connaissance de cette mesure avant que nous le contactions, il affirme : "C'est une bonne nouvelle, le ministère de l'Intérieur ne donne déjà pas assez d'argents aux forces de l'ordre". "Ce sont les étrennes de Noël !", raille le secrétaire départemental d'Alliance Police Nationale Loiret,

Une bonne nouvelle qui va surtout "dans le sens de la sécurité de nos collègues policiers et gendarmes". Pas de climatisation, grands couloirs froids, toit qui fuit et problèmes d'étanchéité au niveau des fenêtres... "Le commissariat d'Orléans est vieillissant. Il y a toujours plein de travaux à faire", enchaîne Fabien Arvaron. Le policier évoque aussi le cas du commissariat de Montargis, insalubre "car envahi par une plante qui passe par les fissures du mur et sort du plafond". 

Avant de totalement se réjouir, Fabien Arvaron est néanmoins prudent : "Il faut attendre de voir quelles seront les priorités, quels travaux seront effectués". De leur côté, les préfectures se félicitent que "ces investissements représentant un levier important de soutien au secteur économique local”.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
region centre-val de loire politique police société sécurité