REPLAY. Municipales 2020 : les trois points à retenir du débat d'Amboise

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Centre-Val de Loire

La rédaction de France 3 Centre-Val de Loire vous propose neuf débats pour le second tour des municipales 2020. Retrouvez en replay le débat sur Amboise (Indre-et-Loire) de ce mercredi 17 juin avec Brice Ravier (DVG), Thierry Boutard (LR/UDI) et Sandra Guichard (EELV).
 

Qui succédera à Christian Guyon à la mairie d'Amboise ? Dans la ville d'Indre-et-Loire, le maire sortant divers gauche a décidé de ne pas se représenter, après 19 ans passés à la tête de la commune. Son héritier, Brice Ravier (DVG) est issu de la majorité sortante. Face à lui, pour le second tour : Thierry Boutard (LR/UDI), chef de file de l'opposition, et Sandra Guichard (EELV). 

Au premier tour, la liste de Brice Ravier "Pluralisme et solidarité" était arrivée en tête du scrutin avec 36,68% des suffrages, suivie de la liste menée par Thierry Boutard "Ensemble, agissons pour Amboise" avec 28,98%, et celle de Sandra Guichard "Amboise 2020, Réinventons demain" créditée de 18,16%. Le quatrième candidat qualifié, Christophe Galland (DVD), a préféré renoncer au second tour.

1. La question de l'équité

Le premier aspect du débat a porté sur le côté exceptionnel de cette campagne, puisqu'en raison de la crise sanitaire, l’entre-deux tours aura duré trois mois.

« Cette période a été très particulière, et je pense qu’elle l’est encore, mais c’est le bon moment pour organiser le second tour, car il  n’y a plus d’entrées en hospitalisation de patients Covid. Les risques sanitaires sont plutôt réduits, et maintenant il y a besoin d’une relance économique » dit Brice Ravier, le candidat issu de la majorité sortante.

Mais, selon ses adversaires, cette période aura forcément nuit à l’équité, puisque favorable aux conseils municipaux sortants qui ont pu gérer seuls la crise.

« Les conditions de l’équité ne sont pas réunies, on le voit les élections se passent le 28 juin. Nous n’avons pas eu d’informations et il y a eu une visibilité des sortants plus importante, parfois un peu excessive. Et puis, quand vous proposez votre aide eh bien vous n’avez pas de réponses… », affirme Thierry Boutard, le candidat de la droite.

« L’équipe municipale sortante se sert du traitement de la crise pour paraître aux yeux du public », conclut la candidate écologiste Sandra Guichard.

2. Une fusion impossible

Contrairement à d’autres villes, aucune fusion n’a été possible à Amboise entre la liste de gauche et la liste écologiste.

« Nous avons discuté de fusion avec la liste de monsieur Ravier, et apparemment, nous ne représentons pas quelque chose de suffisamment intéressant pour pouvoir être intégrés à leur liste » explique Sandra Guichard. « Je n’ai pas souhaité discuter avec monsieur Boutard, car nous sommes opposés d’un point de vue philosophique », ajoute-t-elle.

« Nous avons discuté sur la forme et sur le fond. Nous sommes une liste de 35 personnes qui travaillent depuis deux ans ensemble. C’est une liste pluraliste, solidaire, qui représente tous les quartiers de la ville d’Amboise, et toutes les strates » explique Brice Ravier. « Il nous a semblé qu’il fallait que nous soyons cohérents jusqu’au bout. Nous sommes une équipe soudée ».

3. La Boitardière

Le débat s’est ensuite attardé sur la zone artisanale de la Boitardière, le seul site de la région à avoir été labellisé "Territoire d’industrie" par le gouvernement. Un dispositif en faveur de la réimplantation industrielle et de l'emploi.

« On est labellisé territoire d’industrie, nous souhaitons donc mettre en œuvre des contrats de transition écologique et pouvoir développer des industries qui vont vers la transition énergétique comme, pourquoi pas, le développement de l’hydrogène, la réimplantation de filières locales propres… » avance Sandra Guichard.

« La communauté de communes a pataugé. L’Etat vient nous dire que l’on est territoire d’industrie, il va donc falloir reprendre ces financements d’état, car le développement économique à Amboise va devenir prioritaire. La crise du Covid va amener une crise économique ,et Amboise ne sera pas épargnée » selon Thierry Boutard.

Retouvez l'intégralité du débat présenté par Xavier Naizet ci-dessous.

 

Les débats de France 3 :

France 3 organise près de 300 débats partout en France à l'occasion des élections municipales. Pour suivre ces débats du second tour, naviguez dans la carte interactive ci dessous.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité