Prime à la conversion : afflux massif de véhicules dans les casses automobiles (recycleurs)

Le succés de la prime à la conversion pour des véhicules automobiles moins polluants, provoque un afflux massif de véhicules dans les casses automobiles.
Le recyclage des voitures retirées du parc automobile français en piéces détachées, provoque un surcroit d'activité,  et un besoin de stockage.

Effet prime : recyclage en hausse dans le secteur des casses automobiles
Effet prime : recyclage en hausse dans le secteur des casses automobiles © F3CVDL NL
Les casses automobiles sont confrontés depuis quelques mois à un afflux massif de véhicules retirés de la circulation dans le cadre de la prime de conversion.
 

Pour retirer les véhicules automobiles les plus polluants du marché automobile, le gouvernement a instauré une prime (jusqu'à 5000 euros en 2019).
Une aide financière conditionnée à l'achat d'un véhicule moins polluant (neuf ou occasion) avec l'obligation de mettre au rebut l'ancien véhicule trop polluant.

FICHE PRATIQUE : Prime à la conversion pour un ancien véhicule polluant


Le recycleur automobile CARECO-ADCO implanté à Chambray les Tours (37) constate une augmentation des véhicules à traiter en piéces d'occasion de prés de 30% depuis l'instauration de la prime à la conversion.
 
durée de la vidéo: 00 min 32
De la prime à la convertion aux casses automobiles ©F3CVDL

Cette politique écologique de retrait des véhicules les plus polluants de la circulation aboutit à un afflux massif de véhicules dans la filière de recyclage automobile qui alimente le marché de la piéces d'occasion.
Chez CARECO-ADCO, en 2018, sur 3000 voitures recyclées, 800 l'ont été au titre de la prime à la conversion.

 Pour ce surcroît momentanée d'activité, 3 personnes ont été embauchées pour accélérer le recyclage et palier au manque de parking de stockage.
L'entreprise compte aujourd'hui 28 salariés.
durée de la vidéo: 00 min 38
conséquences dans la filiére ©F3CVDL

 

Si la prime à la conversion permet efficacement de sortir de la route les véhicules polluants, elle a aussi quelques effets pervers, comme la démolition prématurée de véhicule en bon état

 

 
durée de la vidéo: 00 min 34
Effet pervers de la prime ©F3CVDL



On estime que sur l'ensemble du territoire français, 300.000 véhicules polluants ont été retirés du marché en 2018

http://www.careco-37.fr/accueil.php

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement société automobile économie