Indre-et-Loire : à Monnaie, les habitants réclament des bus pour se rendre à Tours-Nord

Dans le petit village de Monnaie, au nord-est de Tours, des habitants se mobilisent pour interpeler les pouvoirs publics. Objet de leur colère : le manque de liaisons de transports collectifs entre la commune et le nord de la métropole. / © Denis Gannay-Meyer
Dans le petit village de Monnaie, au nord-est de Tours, des habitants se mobilisent pour interpeler les pouvoirs publics. Objet de leur colère : le manque de liaisons de transports collectifs entre la commune et le nord de la métropole. / © Denis Gannay-Meyer

Dans le petit village de Monnaie, au nord-est de Tours, des habitants se mobilisent pour interpeller les pouvoirs publics. Objet de leur colère : le manque de liaisons de transports collectifs entre la commune et le nord de la métropole.

Par Luc Perot

Monnaie, à 11 km au nord-est de Tours. Traversée de part en part par l'ex-Nationale 10, cette petite commune n’est pas particulièrement bien desservie par les transports collectifs. La gare de la commune reçoit des TER à raison de deux le matin et deux le soir. Mais tous se rendent dans le centre de Tours. Même chose pour l’unique bus du mercredi.

Zone commerciale, pôle de santé, plusieurs collèges et lycées ou encore présence du tram : le nord de la ville de Tours leur semble particulièrement attractif… et pratique. Le paradoxe, c’est qu’il leur est très difficile de s’y rendre, faute de transports en commun.


Une pétition


Une pétition avait reçue l'approbation de 15% des habitants, il y a deux ans, pour demander la mise en place de services réguliers qui s'arrêteraient enfin à Monnaie. Au moyen d'une lettre ouverte, ils viennent aujourd’hui de s'adresser au conseil régional, puisque c’est cette collectivité qui a désormais en charge des transports collectifs. C’est une liste d'opposition municipale, "Monnaie grandir ensemble », qui est à l’origine de cette initiative.

L'association développe trois arguments : la sécurité routière sur une route particulièrement accidentogène, l'environnement et également un gain de pouvoir d'achats dont ils estiment pourvoir bénéficier en se rendant à Tours-Nord pour faire leurs courses. Des arguments qui font mouche, tandis que de nombreux habitants de zones suburbaines et rurales font valoir leur volonté de retrouver dignité et visibilité.

Dans la région Centre-Val de Loire, d'autres communes proches des grandes villes sont concernées par ces manques de liaisons régulières. Le 28 février prochain, 300 000 Euros devrait être alloués par le conseil régional pour apporter une réponse à ces problèmes de transports. Peut-être les habitants de Monnaie pourront-ils alors trouver une solution.

Le reportage de Denis Gannay-Meyer, François-Xavier Mauffrey et Gilles Engels :
Intervenants : 1) Jean Marc Schnel, conseiller municipal de Monnaie ; 2) Philippe Fournié, vice-président du conseil régional Centre-Val de Loire chargé des transports.
A Monnaie (Indre-et-Loire), les habitants réclament des bus pour se rendre à Tours-Nord
Dans le petit village de Monnaie, au nord-est de Tours, des habitants se mobilisent pour interpeler les pouvoirs publics. Objet de leur colère : le manque de liaisons de transports collectifs entre la commune et le nord de la métropole. - France 3 Centre-Val de Loire - Denis Gannay-Meyer, François-Xavier Mauffrey et Gilles Engels

 

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus