Les guides de la cité Royale de Loches dénoncent leurs conditions de travail

© France 3 Centre-Val de Loire
© France 3 Centre-Val de Loire

L'ensemble du personnel chargé de l'accueil et des visites de la cité royale de Loches a débrayé pendant une heure, jeudi 3 août, pour dénoncer leurs conditions de travail. 

Par Flora Battesti avec Julie Postollec

Pour la première fois, l'ensemble du personnel chargé de l'accueil et des visites de la cité royale de Loches a débrayé pendant une heure pour dénoncer ses conditions de travail, jeudi 3 août. 


Du personnel polyvalent



Polyvalents, ces guides s'occupent entre autres des recettes, de l'inventaire ou encore d'internet. Pour eux, les effectifs s'avèrent insuffisants en cette période estivale où la charge de travail augmente avec 500 visiteurs en moyenne par jour. 

"Alors que des agents sont arrêtés et pas nécessairement remplacés en temps et en heure et que d'autres contrats s'arrêtent en plein milieu de saison, il nous paraît à la fois difficile d'assurer l'ensemble de ce qui nous est demandé et d'assurer l'encadrement correct des visiteurs", explique Nicolas Memeteau, adjoint au patrimoine à la cité royale de Loches.

Les guides réclament donc un à deux agents de plus cet été pour pouvoir gérer les deux sites que sont le logis royal et le donjon. 

Le conseil départemental qui possède la cité royale de Loches déclare avoir déjà fait un premier pas. "Nous avons pris conscience des problèmes", assure Céline Ballesteros, vice-présidente du Conseil départemental 37 en charge de la culture. "Nous avons remplacé deux personnes et maintenant s'il en manque une troisième, nous allons voir ça tous ensemble."

La cité royale de Loches est le deuxième site géré par le département le plus visité, avec 80.000 entrées par an.

Sur le même sujet

Florian Truchot, vise le plus haut niveau international en natation

Près de chez vous

Les + Lus