Saint-Pierre-des-Corps : Le secteur de la maintenance ferroviaire a du mal à recruter

Les entreprise de la région de Saint-Pierre-des-Corps recherchent des conducteurs d'engins variés, la bourreuse par exemple / © PHOTOPQR/L'UNION DE REIMS/Ch Ph PARIS
Les entreprise de la région de Saint-Pierre-des-Corps recherchent des conducteurs d'engins variés, la bourreuse par exemple / © PHOTOPQR/L'UNION DE REIMS/Ch Ph PARIS

Plusieurs entreprises du secteur se sont regroupées pour proposer des formations communes en Touraine. Une solution pour trouver de la main d’œuvre dans un secteur qui en manque cruellement.

Par Arnaud Moreau

S’unir pour former du personnel qualifié. Telle est la devise de quatre entreprises de la région tourangelle spécialisées dans la maintenance ferroviaire.
« Il y a un an, nous avons fait le constat que nous manquions cruellement de main d’œuvre » explique Bruno Jeanne de l’entreprise Vitamotor, basée à Saint-Pierre-des-Corps.
« Avec d’autres entreprises, Ferrotract , Meccoli , Imateq ,nous avons demandé à Pôle Emploi de proposer une formation dédiée, car recruter du personnel déjà qualifié était pratiquement impossible. Nous aurions été amenés à nous piquer les forces vives d’autres entreprises ! »
C’est ainsi que Pôle Emploi a proposé ce mois-ci une quinzaine de poste de formations dans ce secteur. Près de 80 personnes ont déjà répondu à l’appel. « Si tous les postes sont pourvus, nous serons attentifs aux autres candidatures qui peuvent toujours nous intéresser. »

Les candidats seront amenés à travailler sur des bourreuses, des pelles rail route ou des locomotives diesel. Les personnes intéressées peuvent écrire à l’adresse suivante : formationmaintenancerail.37073@pole-emploi.fr

Sur le même sujet

Indre : portrait d'un éleveur de vaches charolaises

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés