14 juillet : le collectif des Jardinières Masquées de Tours donne rendez-vous pour un pique-nique

À chacun son 14 juillet. Le groupe des Jardinières Masquées de Tours en Indre-et-Loire, lui, passera la fête nationale dans les parcs et les jardins de la ville pour faire connaître aux habitants ses potagers partagés, salsa et DJ à l'appui

© B.Dubauchet
Le groupe des Jardinières Masquées a choisi le 14 juillet pour partager son propre feu d'artifice : la récolte encore maigre à cette époque de ses petites plantations semées à travers la ville de Tours en Indre-et-Loire. Depuis le mois de mai dernier, les membres du collectif ont créé de petits potagers dans certains espaces verts de la ville, l'idée étant de pouvoir exploiter des petits bouts de terre et démontrer qu'il est possible de gagner en autonomie alimentaire. 

Des Couturières Masquées... alors pourquoi pas des Jardinières Masquées

L'idée a germé pendant le confinement. Après avoir lancé les Couturières Masquées, un collectif qui a cousu des masques à la chaîne, certains bénévoles se sont aperçus que quelques couturières avaient du mal à se nourrir. Des membres du groupe ont donc l'idée d'investir places, parcs et jardins publics de la ville. Ils y plantent des radis, des tomates, des courgettes... et greffent même des arbres fruitiers. 
"L'objectif est de gagner en autonomie alimentaire et d'impliquer les habitants", explique Baptiste Dubauchet co-fondateur des Jardinières Masquées de Tours. Et pour les autorisations, ils espèrent retenir l'attention de la nouvelle municipalité verte.
"On attend plus de soutien", poursuit Baptiste Dubauchet. "Même si nous n'avons pas d'autorisation, nous faisons dans l'urgence et nous sommes persuadés d'avoir le droit moral pour nous.

Ainsi, au détour d'un arbre ou d'une statue, place de Strasbourg, sur l’île Balzac ou dans le quartier Beaujardin, on peut désormais aperçevoir ces petits potagers discrets. N'importe qui peut se servir. C'est le principe. La récolte est encore maigre, mais elle devrait s'étoffer dans les années à venir. 

Se faire connaître et partager

Pour les retrouver mardi 14 juillet, plusieurs rendez-vous sont proposés aux Tourangeaux tout au long de la journée : 

© Les Jardinières Masquées 

Voir en plein écran

Les Jardinières Masquées sèment dans d'autres villes de France

Ce type d’initiatives existe dans plusieurs villes de France sous le nom d'Incroyables Comestibles. Ce mouvement mondial a en fait été lancé en 2008 pendant la crise économique dans une petite ville du nord de l'Angleterre. Ces jardinières sont aujourd'hui présentes dans 475 villes du monde entier. Le mouvement des  Jardinières Masquées quant à lui, commence à faire des émules dans d'autres villes françaises comme à Rennes (Ille-et-Vilaine) ou encore à Poitiers (Vienne). 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement jardinage loisirs sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter