26 millions de vues pour la vidéo de l’Observatoire des inégalités, basé à Tours

Le clip vidéo de l'Observatoire des inégalités, installé à Tours, fait le buzz / © Observatoire des métiers
Le clip vidéo de l'Observatoire des inégalités, installé à Tours, fait le buzz / © Observatoire des métiers

Des enfants jouent au Monopoly. Mais les règles de ce jeu-là sont un peu particulières : elles reflètent les inégalités vécues dans notre société. Le clip vidéo réalisé par l’Observatoire des inégalités, installé à Tours, a fait le tour du monde.

Par Luc Perot

Les membres de l’Observatoire  des inégalités n’en reviennent toujours pas ! depuis sa mise en ligne, le 24 avril 2017, le clip vidéo qu’ils ont réalisé pour sensibiliser aux inégalités vécues dans notre société fait un buzz terrible. Sites internet, réseaux sociaux : il a été vu en tout plus de 26 millions de fois en à peine plus de 6 mois.

Un véritable carton, même à l’étranger dans sa version traduite en Anglais, comme au Brésil où il a été visionné plus de 7 millions de fois.

« Commencer la partie avec 1 500 euros pour la moitié des joueurs, contre 750 pour l’autre moitié, avec trois rues, deux maisons et une carte qui permet de ne jamais aller en prison, quand d’autres joueurs ne pourront acheter que les rues les moins prestigieuses ou n’auront pas accès aux gares parce qu’ils se déplacent avec des béquilles, ça fait quel effet ? « Ça ne se fait pas ! », s’exclament les enfants dans cette petite expérience filmée par l’agence Herezie pour le compte de l’Observatoire des inégalités quand on leur explique ces nouvelles règles.

D’habitude, les chances de départ sont les mêmes pour tous. Pas cette fois. Là, c’est comme dans la vraie vie Cette partie peu commune permet de montrer comment ni les chances de départ ni les conditions de la compétition ne sont égales dans notre société. Le milieu social, le niveau de vie, la couleur de la peau, le handicap ou encore le sexe, pèsent dans la balance et sur les chances de remporter la partie, riche et confortablement logé. »


Dans ce petit film, les réactions des enfants sont directes, spontanées. Elles interpellent forcément. Pour les membres de l’Observatoire, l’explication  de ce buzz est à chercher dans le côté touchant de ces enfants, dans l’aspect universel des valeurs que cette vidéo véhicule.

La boîte de jeu n'existe pas encore !


Un professeur d’histoire-géographie de Grenoble a décidé de s’en servir auprès de ses élèves, et de mettre à disposition de tous cette expérience pédagogique.

L’observatoire a même reçu des appels demandant où l’on pouvait se procurer de telles boîtes de jeux. Bien évidemment, cette dernière n’existe pas réellement. L’association a, depuis, décidé d’y réfléchir.

Les règles du Monopoly revues par l'Observatoire des inégalités
La vidéo de l'Observatoire des inégalités fait le buzz - Observatoire des inégalités


Créé voici quelques années par deux Tourangeaux, le professeur Patrick Savidan et le journaliste économique Louis Maurin, l’Observatoire des inégalités effectue un travail de veille, d’analyse et de diffusion accessible à tous, et dans des domaines aussi variés que l’économie, l’emploi, la santé, l’éducation, les rapports jeunes-vieux ou encore hommes-femmes.


Sur le même sujet

Nathalie Kerrien sur la ligne Châteauneuf - Orléans

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne