À l'Université de Tours, des distributeurs de protections périodiques pour lutter contre la précarité menstruelle

Publié le
Écrit par Patrick Ferret
© Capture You Tube/Université de Tours

La lutte contre la précarité menstruelle s'intensifie, à l'Université de Tours : 32 distributeurs automatiques de protections périodiques sont désormais à la disposition des étudiantes sur les différents sites universitaires de Tours et Blois

Des distributions de protections périodiques étaient déjà organisées depuis 2020 pour les étudiantes tourangelles en situation de précarité, rappelle Christine Inchauspé, responsable administrative de la Mission Égalité de l'Université de Tours :

"Ces distributions étaient faites grâce au financement de notre commission CVEC, Contribution vie étudiante et citoyenneté, et assurées par des associations étudiantes. Puis la Mission Égalité s'est inspirée du projet d'une ancienne étudiante de l'IUT de Tours, qui avait imaginé d'installer des distributeurs automatiques, pour lutter contre la précarité menstruelle".

La précarité menstruelle touche une étudiante sur dix

Avec la pauvreté étudiante, se développe en effet ce phénomène qui touche 1 étudiante sur 10, soit 1500 étudiantes tourangelles. L'hygiène menstruelle représente un budget de 90 € par an, et certaines étudiantes déclarent renoncer à aller en cours, pour des raisons financières !

Une situation intolérable à laquelle la Mission Égalité tente de mettre fin : 32 distributeurs gratuits de protections périodiques ( biosourcées, pour la santé et la planète...) ont été installés dans les toilettes des différents sites universitaires.

"Le Conseil Départemental et la Mairie de Tours ont décidé de participer financièrement à ce projet, reprend Christine Inchauspé, et nous avons monté un marché public, remporté par "Les Petites Choses", une entreprise française. Les protections périodiques durables, serviettes et tampons avec applicateur, sont maintenant mises gratuitement à la disposition des étudiantes qui ne peuvent s'en payer. 240 000 seront ainsi distribuées au cours de l'année 2021-2022."

La responsable de la Mission Égalité explique que ce dispositif repose sur la confiance, sur la bonne volonté de chacun des étudiants afin qu'il puisse perdurer : il s'adresse exclusivement à celles qui en ont véritablement besoin. "Je crois qu'il y a une véritable prise de conscience du collectif à ce sujet, à travers les réseaux sociaux, notamment. C'est une démarche de confiance et, pour le moment, il n'y a pas d'abus, on n'a pas à le regretter."

Par souci de discrétion, les 32 distributeurs sont implantés dans des toilettes, et, souvent, des toilettes neutres ou tous genres :

"Il s'agissait pour nous de permettre aussi aux étudiants en transition d'en bénéficier, explique Christine Inchauspé. On a été  attentif au lieu d'implantation de façon à ce que tous les publics puissent y accéder. Nous avons aussi créé un visuel toilettes neutres facilement identifiable qui a été déployé sur l'ensemble de nos sites de Tours et Blois."

L'emplacement des différents distributeurs de protections périodiques est à retrouver ICI

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.